Des scientifiques capturent en détail l’explosion d’une étoile

Des scientifiques capturent en détail l’explosion d’une étoile
Ph. DR. NASA / CXC / M. Weiss

Ces observations ultra-détaillées ont été réalisées grâce aux données récoltées en 2017 par le télescope spatial Kepler de la NASA.

Les chercheurs de l’Université nationale d’Australie (ANU) ont réussi à enregistrer le premier éclat de lumière survenu lorsque l’onde de choc traverse l’étoile, juste avant son explosion.

Une étape majeure dans la recherche

Si les scientifiques s’intéressent tant à la façon dont la luminosité de la lumière change avant l’explosion, c’est parce que cet événement fournit des indices sur le type d’étoile qui a provoqué l’explosion, explique le Dr. Patrick Armstrong (ANU), astronome qui a dirigé l’étude. « Cette découverte majeure nous apporte les données dont nous avons besoin pour identifier quelles autres étoiles se transforment en supernovae, même après qu’elles ont explosé », s’enthousiasme-t-il.

Sur la base de leur modélisation, les astrophysiciens ont déterminé que l’étoile à l’origine de cette supernova était très probablement une supergéante jaune, qui était plus de 100 fois plus grosse que notre soleil.

Comprendre notre univers

Les supernovae font partie des phénomènes les plus brillants et les plus puissants que nous puissions observer dans l’espace. Elles sont au cœur des préoccupations des scientifiques car elles seraient en réalité responsables de la création de la plupart des éléments de notre univers. Comprendre ces supernovae, c’est donc comprendre d’où viennent les éléments qui composent le monde qui nous entoure.