Film porno, ronflements, sextoy: les vols en avion peuvent parfois être très embarrassants

Film porno, ronflements, sextoy: les vols en avion peuvent parfois être très embarrassants
Digital Vision / Getty Images©

Après deux ans de pandémie, on reprend goût à l’évasion et aux voyages en avion, qui n’ont rien perdu de leurs situations agaçantes, embarrassantes et parfois honteuses. D’après une étude eDreams, réalisée auprès d’un échantillon de 10.000 répondants, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, au Portugal, en Suède, au Royaume-Uni et aux États-Unis, 40 % des Français enlèvent leurs chaussures durant un vol. Une situation qui énerve certains. Pourtant, les voyageurs peuvent bien faire pire à bord…

Le voisin qui s’endort sur votre épaule…

Il y a le siège du milieu d’une rangée de trois qui devient encore plus un enfer quand on est assis à côté d’un passager au gabarit imposant. Il y a aussi cette place juste devant les toilettes qui correspond au seul fauteuil ne s’inclinant pas. Et puis, il y a ces passagers sans scrupule qui abaissent leur siège sans avoir une once d’intérêt pour le voisin derrière. En avion, nombre de situations deviennent rapidement agaçantes compte tenu de la promiscuité avec les autres voyageurs. Quand on écoute les anecdotes de certains, elles peuvent même virer à l’embarras.

Pleurer devant un film

D’abord, évoquons ces histoires qui font sourire pour la gêne qu’elles occasionnent sans qu’elle ne soit finalement honteuse : d’après une étude du comparateur de vols eDreams réalisée par OnePoll, 32 % des voyageurs français ont été surpris par leur ronflement tout comme 35 % de Suédois. 21 % de nos voisins nordiques se sont déjà endormis sur l’épaule du voisin… Aussi, 18 % de ces mêmes nationalités de voyageurs indiquent avoir déjà pleuré en regardant un film dans l’avion. Il n’y a pas de mal à faire preuve de sentimentalisme…

Quand les passagers regardent un porno

Cependant, le contexte peut devenir hautement embarrassant (pour les autres !) quand un passager choisit de visionner un long-métrage pornographique, sinon un film interdit aux moins de 18 ans. Oui, cela peut arriver puisque 21 % des Américains se sont déjà fait pincer. On notera d’ailleurs que ce genre de comportement est peu suivi chez les passagers européens qui ne sont que 8 % à avoir déjà été concernés par ce type de situations.

Il s’en passe des choses dans les toilettes

Finalement, les moments les plus embarrassants dans l’avion ont souvent attrait à tout ce qui touche de près ou de loin au sexe. 8 % des voyageurs interrogés par cette étude, qui a posé la question à des passagers français, allemands, suédois, américains, italiens, espagnols, britanniques et portugais, ont aussi avoué avoir été gênés lorsque leur sextoy est tombé de leur sac… 7 % ont quant à eux été surpris dans les toilettes en train de faire l’amour. Ce n’est pas une surprise : ce lieu unique où l’on peut être à l’écart est l’endroit de tous les interdits. 14 % des Britanniques confient s’y être enfermés pour fumer.

Enfin, il existe des anecdotes bien plus honteuses lorsque 8 % des sondés avouent avoir volé de la nourriture sur le plateau de leur voisin lorsque ce dernier s’est rendu aux toilettes…