La Nasa veut construire des réacteurs nucléaires sur la Lune d’ici 10 ans

La Nasa veut construire des réacteurs nucléaires sur la Lune d’ici 10 ans
Ph. Capture d’écran Amaze Lab

« Si quelqu’un a une bonne idée sur la façon d’installer une centrale nucléaire sur la Lune, le gouvernement américain est intéressé », rapporte AP News. La Nasa envisage d’utiliser la fission nucléaire pour alimenter sa future base lunaire en électricité. De cette manière, elle pourra faire fonctionner les différents appareils sur place, comme les systèmes de purification d’air. Pour le moment, des panneaux solaires sont suffisants mais dans l’optique d’une véritable colonie sur la Lune, l’énergie qu’ils produisent ne sera pas assez importante.

Des mini-centrales lunaires

D’après Science Alert, la Nasa et le ministère de l’Énergie américain sélectionneront les propositions les plus prometteuses d’ici à la fin février 2022, et aideront ensuite à développer ces concepts pendant une période de 12 mois. La conception et la construction d’un réacteur nucléaire « qualifié pour le vol spatial » seront lancées, et une mission de démonstration aura lieu, si possible dans la décennie à venir, rapporte encore le site scientifique australien.

Il s’agirait en fait de mini-centrales lunaires qui devront à terme produire au moins 40 kilowatts d’énergie. Cela représente assez d’énergie pour alimenter « environ 30 foyers pendant dix ans » et devrait rendre possible une présence lunaire durable, mais aussi pour permettre un jour « l’exploration et même la colonisation de Mars », affirme Science Alert.

Lire aussi : Selon la NASA, la première rencontre des extraterrestres pourrait avoir lieu dans 352 ans

Lire aussi : La NASA cherche des volontaires prêts à tout plaquer pour une mission sur Mars