«Interdit aux chiens et aux non-vaccinés»: ces autocollants affichés à l’entrée de magasins créent la polémique

«Interdit aux chiens et aux non-vaccinés»: ces autocollants affichés à l’entrée de magasins créent la polémique
Ph. Twitter

C’est une phrase choquante que l’on peut apercevoir sur les devantures de certains magasins dans les rues de Genève : « Interdit aux chiens et aux non-vaccinés ». Toutefois, il ne s’agit pas là d’une opération menée par les magasins eux-mêmes, mais bien par des militants antivax qui les collent à l’insu des commerçants. Le directeur des libraries Payot, touchées par ces autocollants, a annoncé qu’il porterait plainte.

Ceux-ci ne s’opposent pas aux non-vaccinés, mais bien à l’extension du certificat Covid. Ce slogan fort fait référence à une période délicate de l’histoire suisse quand, dans les années 70, le racisme anti-italien était à son paroxysme. Des affiches « Interdit aux chiens et aux Italiens » avaient alors commencé à être placées devant certains établissements.

Il s’agissait d’une réponse à l’initiative Schwar-zen-bach contre la surpopulation étrangère. Ironie du sort : les autocollants sont signés avec la mention « Une initiative de citoyens responsables et solidaires »…