[Test] New Pokémon Snap – Photographiez-les tous !

[Test] New Pokémon Snap – Photographiez-les tous !

Lancé en 1999 sur Nintendo 64, Pokémon Snap reposait sur un concept original. Le but du jeu était de photographier des Pokémon dans leur environnement naturel au cours d'un safari photo. Vingt-deux ans plus tard, New Pokémon Snap repose sur le même principe. Un peu plus d'un an après la sortie d'Animal Crossing : New Horizons, on recherchait un jeu feelgood capable de nous divertir pendant des dizaines et des dizaines d'heures. New Pokémon Snap pourra-t-il remplir ce rôle ? Pas sûr…

Lire aussi : [Test] Animal Crossing New Horizons – Un jeu qui fait du bien sur Switch !

Bienvenue sur l'archipel de Lentis

Ce nouveau voyage emmène les joueurs dans la région de Lentis, un archipel composé de plusieurs îles aux environnements bien différents. Votre personnage intègre le laboratoire du professeur Miroir, qui étudie les Pokémon et travaille notamment sur un mystérieux phénomène de bioluminescence.

Après avoir reçu votre Exploreflex, un appareil photo sophistiqué et doté de plusieurs fonctionnalités, il ne vous reste plus qu'à embarquer à bord du Neo One et de vous laisser guider. En effet, comme dans Pokémon Snap, le joueur n'a presque aucune liberté dans ses déplacements. Il avance sur un rail, il assiste à une multitude d'événements scriptés qui se déroulent autour de lui et il doit « simplement » prendre des photos.

Les environnements sont remplis de Pokémon, d'animations et de choses à voir. Il est ainsi impossible de découvrir tous les secrets d'une destination en une seule expédition. Avec l'objectif de l'appareil photo, le joueur peut zoomer et tourner à 360° pour regarder tout ce qu'il se passe autour de lui. Pendant que vous fixez quelque chose, il se passe donc forcément autre chose dans votre dos et certains Pokémon et événements demanderont de la patience, et de la chance aussi parfois, pour être observés.

Lire aussi : Test de Pokémon Épée/Bouclier : Le carton de cette fin d'année

À la recherche du cliché parfait

Chaque expédition dure en moyenne cinq bonnes minutes. À la fin du voyage, le joueur doit sélectionner ses plus belles photos (avec au maximum un seul cliché par Pokémon) et les soumettre au professeur Miroir. En fonction de la pose, de la taille, de l'angle de vue, du cadrage ou encore du fait qu'il y ait ou non un autre Pokémon en arrière-plan, celui-ci va attribuer un score à chacune de vos photos. Chaque Pokémon peut être photographié dans quatre catégories différentes, allant d'une étoile (une photo assez basique) à quatre étoiles (une photo durant laquelle il se déroule un événement exceptionnel).

L'objectif est donc de photographier tous les Pokémon dans les quatre catégories tout en obtenant le plus de points possible. En marquant des points, vous augmentez le niveau d'exploration de la destination et vous débloquerez ainsi quelques variations dans le parcours : des nouveaux Pokémons apparaîtront, le chemin changera un peu et les situations seront différentes. Rapidement, vous débloquerez aussi des petites nouveautés comme la possibilité d'interagir (ou tenter de le faire) avec les Pokémon en leur jetant un pomme ou en jouant une petite musique. Au fil de votre progression, vous débloquerez des nouvelles destinations mais aussi des nouvelles déclinaisons dans les parcours avec la possibilité de refaire une destination de nuit par exemple et d'ainsi votre apparaître d'autres créatures.

Une durée de vie à la hauteur ?

Si New Pokémon Snap est plutôt joli et que la modélisation en 3D de tous ces Pokémon fera craquer les fans de la saga, on ne va pas vous cacher que le concept même du titre reste plutôt limité. Après 5h de jeu, nous avions déjà pris plus de 2.000 clichés de 109 Pokémon différents et malgré les destinations débloquées, on commençait déjà à avoir l'impression de tourner en rond. Après 10h de jeu et un score Pokédex de plus d'un million, cette impression se renforce encore un peu plus. New Pokémon Snap semblait déjà nous avoir donné tout ce qu'il avait à nous offrir.

Finalement, après 14h40 de jeu et près de 5.000 photos prises, le générique de fin apparaît. Après cela, il reste possible de partir en exploration libre, de parfaire son score, de compléter son Photodex (au total, il y a plus de 200 Pokémon à découvrir) ou encore de répondre à la centaine de petites missions bien spécifiques demandées par le laboratoire. Mais passé ce stade, seuls les plus grands fans (et les plus patients !) prendront le temps de refaire encore et toujours les mêmes explorations à la recherche du détail qui donnera la photo parfaite et le meilleur score.

En bonus, voici quelques magnifiques artworks du jeu :

Lire aussi : Peut-on vraiment «muscler» son cerveau avec le Dr Kawashima ?

Notre verdict

Mignon à souhait et joliment réalisé, New Pokémon Snap s'adresse aux fans ultimes de la saga Pokémon. Le concept de safari photo est plaisant et original. Néanmoins il montre aussi rapidement ses limites. Faute de suffisamment de variété, New Pokémon Snap plaira peut-être aux plus jeunes joueurs mais les trentenaires qui ont grandi avec les premiers Pokémon à la fin des années 90 risquent de rester sur leur faim !  3,5/5

Découvrez une petite présentation vidéo de New Pokémon Snap :