Evelyne et Alain ont perdu la vie en tentant de secourir des sinistrés à Pepinster

Evelyne et Alain ont perdu la vie en tentant de secourir des sinistrés à Pepinster
Via Sudpresse

Evelyne et son compagnon Alain Peters font partie de ces dizaines de vies arrachées par les flots. L’histoire aurait pourtant pu être bien différente pour le couple, qui vivait rue Hubert Halet à Pepinster, ainsi que pour une autre personne.

Débris de plastiqueAlors que les eaux étaient déchaînées les services de secours ont tenté d’atteindre les sinistrés, à Pepinster. Les moteurs de leur zodiac manquant de puissance, ce sont des pompiers du nord du pays qui sont venus leur porter main-forte. Evelyne, son compagnon Alain Peters, ainsi qu’une troisième personne, sont montés à bord de cette embarcation qui devait les ramener sur la terre ferme.

Malheureusement, des débris de plastique ont endommagé le moteur du zodiac. L’embarcation a alors dérivé, emportée par la force du courant, avant de se retourner. Les huit occupants sont tombés à l’eau.

« Le premier voyage était réussi » : le récit de ce qu’il s’est passé

Les cinq sauveteurs qui portaient une combinaison et un gilet de sauvetage ont pu être secourus mais les rescapés n’ont pas eu cette chance. Ils ont été emportés par les flots. Un corps a été retrouvé quelques heures plus tard sous les décombres d’un pont partiellement effondré. Le corps d’Evelyne a, pour sa part, été retrouvé du côté de Nessonvaux.

Si l’identité de la troisième victime n’est pas encore connue, les familles d’Evelyne et Alain ont pu commencer leur deuil en leur rendant un dernier hommage ce vendredi.

➜ Plusieurs témoins de la scène racontent ce qu’ils ont vu : « Le débit du courant était très fort. On voyait des troncs d’arbre de 50 cm emportés comme des brindilles. »

➜ « On pourrait s’étonner des risques qu’ils prennent pour secourir les gens réfugiés au deuxième étage de leur maison, mais peut-être ont-ils des infos que nous n’avons pas… »