Il reçoit une bouteille remplie d’urine dans son colis Hello Fresh

Ph. Olaf Kraak

En Grande-Bretagne, un habitant a eu la désagréable surprise de découvrir une bouteille de Coca remplie d’urine dans son colis Hello Fresh.

Comme d’habitude, ce dimanche 21 février, Oliver McManus a reçu son colis Hello Fresh avec tous les aliments pour préparer ses repas de la semaine. Mais au milieu des produits frais, cet Anglais fait une découverte qui lui a coupé l’appétit.

« Pourquoi ai-je reçu une bouteille de pisse avec ma commande ? »

« Pourquoi ai-je reçu une bouteille de pisse avec ma commande ? », a-t-il écrit sur Twitter en interpellant Hello Fresh UK et en publiant une photo d’une bouteille de Coca remplie d’un liquide jaune. Monsieur McManus a précisé qu’il pensait que la bouteille avait été ajoutée dans son colis lors de la livraison car la boîte n’était pas correctement scellée.

Hello Fresh s’excuse

Rapidement, Hellow Fresh a réagi en s’excusant pour cette situation. « Nous sommes vraiment horrifiés et désolés que le client ait reçu cet article. Vu le caractère totalement inacceptable de cette situation, nous enquêtons de toute urgence avec notre société de livraison pour comprendre comment une boîte a pu être livrée ouverte et contenant cette bouteille », a indiqué un porte-parole de l’entreprise en précisant qu’un geste commercial avait été accordé à Monsieur McManus.

Lire aussi : Voici comment Amazon piège les livreurs pour vérifier leur intégrité

Une triste réalité

Hello Fresh a indiqué qu’une enquête avait été ouverte pour comprendre l’origine de cette bouteille d’urine mais il est fort probable qu’elle provienne du livreur. Ce n’est malheureusement pas la première fois que des personnes découvrent de l’urine dans des sachets ou dans des récipients au milieu de leur colis.

Lire aussi : Elle reçoit trois sachets remplis d’urine avec sa commande de nourriture

Cela illustre les conditions dans lesquelles doivent travailler certains livreurs. En 2019, l’Union belge du Transport (UBT) avait d’ailleurs déjà tiré la sonnette d’alarme : «Les chauffeurs n’ont souvent pas le temps nécessaire pour accomplir leurs trajets. Résultat des courses: leur temps de pause part en fumée. Donc pas de pause-pipi. Et s’ils ont quand même le temps, ils sont contraints de faire leurs besoins dans des ’toilettes de fortune’ voire dans la nature.»

D’ailleurs, Oliver McManus a depuis lors retiré son tweet. « La dernière chose que je souhaite ce que quelqu’un soit licencié ou ait des ennuis à la suite de cet incident », a-t-il déclaré à Metro UK.