Bientôt des panneaux publicitaires géants en orbite autour de la Terre ?

535

L’idée paraît encore complètement folle. Pourtant, elle est très sérieuse. Une entreprise russe compte bien lancer un nouveau type d’affichage publicitaire, en orbite autour de la Terre.

Ce 18 janvier, une petite fusée japonaise a décollé avec succès. Elle mettra en orbite sept mini-satellites, dont un destiné à créer une pluie artificielle de météorites, sorte de feu d’artifice spatial. En juin 2016, lorsque nous évoquions cette nouvelle entreprise, le projet semblait encore inimaginable. Il sera pourtant bientôt réalité. Peut-être en sera-t-il de même pour le projet Orbital Display…

Des petits satellites à 400 km au-dessus de la Terre

L’entreprise russe StartRocket vient de dévoiler son ambition de lancer des panneaux publicitaires géants en orbite autour de la Terre. Le projet Orbital Display consiste à envoyer des petits satellites en orbite terrestre basse. À une altitude de 400 à 500 km autour de la Terre, ils seront capables de déployer un immense panneau d’affichage étendu sur une surface totale de 50 km². Les publicités lumineuses, alimentées par la lumière du soleil, seront ainsi visibles par les Terriens.

Objectif 2021

« Nous sommes en train de créer un média avec une audience potentielle de 7 milliards de personnes sur la planète », explique l’entreprise sur son site Internet. Start Rocket a déjà diffusé des photos et une vidéo en image de synthèse de son projet. Pour l’instant, les concepteurs prévoient d’ouvrir les ventes en octobre 2019, de faire les premiers essais en janvier 2021 et de commencer la diffusion de publicités dès juillet 2021.

Des usages multiples

L’entreprise doit déjà faire face à de nombreuses critiques. Comme pour justifier l’utilisation de cette nouvelle technologie, elle indique sur son site Internet qu’outre le divertissement et la publicité, les satellites pourraient également être utiles en cas d’urgence : « Lorsque les téléphones ne fonctionnent pas, que la visibilité est nulle, qu’il y a des coupures de courant ou en cas de catastrophes, le gouvernement pourrait utiliser l’écran afin de diffuser des messages urgentes pour la population ».

Interrogée par Futurism, Randy Segal, avocate spécialisée dans les satellites et l’espace, a déclaré : « Est-ce que c’est technologiquement possible ? Oui. Est-ce que les organismes régulateurs le permettront ? C’est discutable ».