Une entreprise japonaise prévoit de commercialiser des étoiles filantes à la demande

187

Vidéo, musique, transport, l’avenir est aux services à la demande. Et le phénomène s’invite même là où on ne l’attend pas. Au Japon, une start-up travaille sur un service … d’étoiles filantes à la demande.

Est-ce la fin des nuits romantiques où les amoureux, allongés dans l’herbe humide, les yeux tournés vers le ciel, attendaient patiemment le passage d’une étoile filante afin de faire un vœu ? C’est possible mais en tout cas, ce sera moins romantique et spontané, mais aussi plus rapide et plus cher. Un peu comme les graines de trèfle à quatre feuilles à faire pousser, il pourrait bientôt être possible de commander une étoile filante.

Pour cela, l’entreprise nipponne Ale compte lancer des capsules d’artifice depuis un satellite en orbite autour de la Terre. Plusieurs coloris seront disponibles et ces étoiles filantes artificielles seront visibles à 200 kilomètres à la ronde. L’entreprise espère être en mesure de commercialiser ce service d’ici deux ans, en 2018.

Il reste néanmoins une inconnue de taille, le prix d’une étoile filante à la demande. Bloomberg a sorti sa calculette et a estimé que l’envoi dans l’espace d’un petit satellite d’une cinquantaine de kilos avec un stock de 1.000 étoiles filantes artificielles coûterait 8,2 millions d’euros. Résultat : commander une fausse étoile filante coûterait au moins 8.200 euros… la magie en moins.

Ph. AFP PHOTO / DPA / HENDRIK SCHMIDT