Elle prend un selfie avec ses agresseurs pour sensibiliser au harcèlement de rue

Ph. Instagram

Pour dénoncer le harcèlement quotidien, une étudiante d’Amsterdam s’est prise en photo avec ses agresseurs de rue avant de diffuser les photos sur internet.

Alors que les vidéos dénonçant le harcèlement de rue se multiplie en ligne, comme à New York ou encore au Caire, une étudiante d’Amsterdam a souhaité mettre en avant ce fléau. A 20 ans, Noa Jansma a décidé de se photographier avec chacun de ses harceleurs.

 

Pendant un mois, cette jeune fille s’est donc photographiée aux côtés de ses agresseurs avant de publier les clichés, accompagnés des commentaires de ces derniers, sur son compte Instagram « deartcatcallers ». Elle explique avoir voulu se représenter de la manière dont ils le considèrent, c’est-à-dire un objet, tout en se tenant devant les agresseurs afin d’inverser le pouvoir de force.

#dearcatcallers « baby! Baby! *whisting* »

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

« Poursuivre sa route semble être la seule solution, mais cela n’a aucune conséquence pour les harceleurs. Parfois je leur faisais un doigt d’honneur, mais je me sentais bête après. Je voulais faire quelque chose qui me donne du pouvoir sur eux », explique-t-elle au site Redpers cité par Le HuffPost Maroc. Un projet qui a très rapidement pris de l’ampleur et qui a été suivi par plus de 26.000 internautes.

#dearcatcallers

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

Comme elle l’explique, le comportement de ses agresseurs leur semble tellement normal que parmi tous ceux qu’elle a pris en photo, un seul lui a demandé pourquoi elle faisait cela. « Ils ne sont pas du tout méfiants parce qu’ils trouvent que ce qu’ils font est tout à fait normal. »

A la fin de son projet, la jeune femme a posté un nouveau message expliquant qu’elle passait le relais à toutes les autres filles dans le monde qui subissent aussi quotidiennement ces agressions.