PETA veut bannir l’équitation des Jeux Olympiques

PETA veut bannir l’équitation des Jeux Olympiques
AFP / B. Mehri

Les concours d’équitation auront beaucoup fait parler d’eux durant ces Jeux Olympiques. Et ce dès le 1er août lorsque Jet Set, le cheval du Suisse Robin Godel, a dû être euthanasié après une terrible chute. Quelques jours plus tard, c’est la coach allemande du pentathlon moderne Kim Raisner qui a été exclue après avoir frappé un cheval récalcitrant.

Pour PETA, c’en est trop. L’association demande que les épreuves à dos de cheval soient tout simplement bannies des Jeux Olympiques, rapporte Lad Bible. «Les athlètes peuvent choisir de participer aux JO, pas les animaux. Les chevaux n’ont rien à faire aux Jeux Olympiques» écrit PETA sur Facebook. Un avis visiblement partagé par de nombreux internautes qui estiment que l’équitation cause un énorme stress chez de nombreux animaux.

Ce n’est pas la première fois que PETA émet cette demande. En 2013 déjà, l’association avait appelé à l’interdiction du concours complet, une sorte de triathlon pour chevaux, après le décès d’un cheval suite à une rupture de l’aorte. «La mort tragique de King Arthur montre que les épreuves de concours complet sont trop difficiles pour les chevaux. Ce sont des créatures fragiles. Les faire sauter des obstacles si dangereux sous la pression du temps, c’est de la cruauté envers les animaux», avait déclaré la branche allemande de PETA.