Les Diables Rouges entament leur Euro ce soir contre la Russie

Les Diables Rouges entament leur Euro ce soir contre la Russie
Belga / B. Fahy

C’est précisément à Saint-Pétersbourg, théâtre de la douloureuse défaite contre la France en demi-finale du Mondial 2018, mais lieu devenu inédit dans l’histoire du football belge quelques jours plus tard lors du gain de la 3e place, que la Belgique va entamer son parcours dans ce tournoi paneuropéen.

Sur la pelouse du Stade de Saint-Pétersbourg, rempli par 30.500 supporters (jauge de 50 pour cent), les Diables Rouges devront toutefois se passer de deux cadres au coup d’envoi. Kevin De Bruyne, opéré de l’orbite gauche, « espère jouer le 2e match du groupe » contre le Danemark jeudi prochain alors que le retour d’Axel Witsel, qui n’a plus joué un match officiel depuis sa grave blessure au tendon d’Achille en janvier, est prévu pour le 3e duel du groupe B face à la Finlande le 21 juin. Quant à Eden Hazard, qui n’a joué qu’une petite dizaine de minutes en préparation en raison d’une gêne à la cuisse, il semble davantage en mesure d’entrer au jeu que de débuter.

Composition probable

Contre la Sbornaya samedi, la défense pourra s’appuyer sur un Thibaut Courtois impérial depuis des mois. Le gardien du Real Madrid, malgré un exercice ponctué sans aucun titre avec la Maison Blanche, sort d’une saison majuscule. Devant lui devraient se trouver Jan Vertonghen, joueur le plus expérimenté de l’histoire du football belge avec 127 caps, Toby Alderweireld et Jason Denayer. Le défenseur de l’Olympique Lyonnais semble avoir une avance sur Thomas Vermaelen.

Dans le milieu de terrain, Youri Tielemans est une certitude et Leander Dendoncker, loué par Martinez pour sa polyvalence, devrait l’accompagner. Les flancs constituent peut-être les postes où se situent les principales interrogations. Souvent titulaire à droite depuis l’arrivée de Martinez, Thomas Meunier, qui reste sur une saison délicate à Dortmund, est désormais en balance avec Timothy Castagne. Le joueur de Leicester, titulaire face à la Croatie en préparation, semble tenir la corde. À gauche, c’est Thorgan Hazard qui devrait débuter malgré la concurrence de Nacer Chadli et Yannick Carrasco.

Ce dernier profiterait de la présence d’Eden Hazard sur le banc au coup d’envoi pour monter d’un cran sur l’échiquier et ainsi être en soutien de l’inévitable Romelu Lukaku. Le champion d’Italie avec l’Inter devait recevoir le soutien de Dries Mertens sur l’aile droite.

Le résultat des Danois connu

Si les sélectionneurs ont pu élargir leur noyau à 26 joueurs pour cet Euro, notamment en raison des risques d’infections au coronavirus, seuls 23 noms pourront être couchés sur la feuille de match. Roberto Martinez devra donc se passer de trois pions, même si sa tâche est cette fois facilitée par les forfaits de Kevin De Bruyne et Axel Witsel.

Au moment des hymnes nationaux samedi, Russes et Belges connaîtront l’issue du premier match du groupe B, joué à Copenhague entre le Danemark et la Finlande (18h).