Quels sont les symptômes du nouveau variant Omicron?

Quels sont les symptômes du nouveau variant Omicron?
Ph. Unsplash

Est-il plus contagieux ? Plus dangereux ? À l’heure actuelle, la communauté scientifique se pose de nombreuses questions sur le variant Omicron. Avec des réponses qui arrivent de jour en jour. On commence par exemple à comprendre quels sont les symptômes de ce nouveau variant. Et ils semblent bien différents de ceux du variant Delta.

Interrogée par la presse britannique, Angelique Coetzee, la doctoresse ayant alerté sur ce nouveau variant, a déclaré avoir été « surprise » par ces nouveaux symptômes. Selon elle, ses patients ne perdaient pas le goût, ni l’odorat. Ils ressentaient plutôt une « grande fatigue ». Certains avaient également un rythme cardiaque élevé, alors que d’autres se sont plaints d’avoir les muscles endoloris, une toux sèche et le sentiment que leur gorge les grattait.

Si, pour l’instant, les symptômes se révèlent plutôt inhabituels, ils sont cependant bénins, a-t-elle encore précisé au quotidien d’information britannique Telegraph. « On le voit au sein de la jeune génération, pas chez les personnes âgées. Ce dont nous devons nous inquiéter maintenant, c’est que lorsque des personnes plus âgées et non vaccinées seront infectées par ce nouveau variant, elles risquent de développer une forme grave de la maladie », a-t-elle ajouté.

Hausse des cas en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud, où a été détecté le nouveau variant Omicron, devrait passer les 10.000 contaminations quotidiennes de Covid d’ici la fin de la semaine, a mis en garde lundi l’épidémiologiste sud-africain Salim Abdool Karim. « Je m’attends à ce que nous dépassions les 10.000 cas par jour d’ici la fin de la semaine, nous verrons la pression sur les hôpitaux dans les deux ou trois semaines à venir », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse en ligne du ministère de la Santé.

Selon les premières observations, les scientifiques pensent que les vaccins anti-Covid actuels resteront efficaces contre les formes graves de la maladie nécessitant une hospitalisation, a souligné M. Abdool Karim.

L’Afrique du Sud est officiellement le pays africain le plus touché par la pandémie. Le pays a enregistré 1.600 nouveaux cas quotidiens au cours des sept derniers jours, contre 500 la semaine précédente et 275 auparavant. La proportion de tests positifs est passée de 2 % à 9 % en moins d’une semaine. L’Afrique du Sud compte plus de 2,9 millions de cas et près de 89.800 morts.