Les personnes non vaccinées considérées comme «des usines à variants» par ce professeur

Les personnes non vaccinées considérées comme «des usines à variants» par ce professeur
AFP / P. Moreira

Depuis plusieurs mois maintenant, on ne parle plus « simplement » du coronavirus, mais surtout des différents variants qui se sont développés. William Schaffner, spécialiste des maladies infectieuses au Centre médical universitaire de Vanderbilt, a expliqué à CNN que les personnes qui refusaient de se faire vacciner étaient de véritables « usines à variants ». « Plus il y a de personnes non vaccinées, plus le virus est susceptible de se multiplier. Et lorsque cela se produit, le virus mute et peut fournir un variant plus grave quelque part, en cours de route », indique l’expert.

Ces mutations sont un réel avantage pour le virus, qui peut continuer de vivre à travers les variants. Si la mutation se propage, un nouveau variant émerge et il peut être encore plus contagieux. Le variant peut ainsi devenir dominant, comme c’est le cas actuellement pour le variant Delta.

Avant de devenir un variant, le virus et les mutations doivent pouvoir se propager. Et ce que le professeur Schaffner veut dire, c’est que les virus qui ne se propagent pas entre les individus ne peuvent pas muter. Pour lui, il est donc primordial de se faire vacciner pour pouvoir contrer les variants.

Lire aussi NoValueFoundForName