« J’aurais dû me faire vacciner » : les excuses aux soignants d’un patient Covid qui a frôlé la mort

« J’aurais dû me faire vacciner » : les excuses aux soignants d’un patient Covid qui a frôlé la mort
AFP

Richard a développé plusieurs caillots sanguins dans ses poumons cet été à cause du coronavirus et a passé un mois aux soins intensifs du Harborview Medical Center de Seattle, à Washington. Il a heureusement pu en sortir guéri en septembre.

« Je savais dans mon cœur, dans ma tête et dans mon âme que tout cela aurait pu être évité », a-t-il déclaré au Washington Post. « J’aurais dû me faire vacciner. »

Un mois après sa guérison, Richard est même retourné à l’hôpital où il a été soigné pour s’excuser auprès du personnel médical. « C’était juste de l’ignorance. De plus, ce que j’apprenais (sur le vaccin, ndlr) était souvent déroutant et contradictoire, c’est pourquoi j’ai malheureusement choisi de ne pas le faire », a-t-il avoué.

L’homme se remémore à quel point il a souffert pendant la maladie. « Cela a commencé par un très gros mal de tête. Ensuite, j’ai eu une forte fièvre et je pouvais à peine respirer », explique-t-il. Depuis, Richard est complètement vacciné et tente de sensibiliser le plus grand nombre à la vaccination.