Des milliers de patients morts du coronavirus après l’avoir attrapé à l’hôpital

Des milliers de patients morts du coronavirus après l’avoir attrapé à l’hôpital
AFP

Admis dans l’un des hôpitaux du Royaume-Uni pour d’autres raisons, 11 688 patients ont attrapé la Covid-19 et en sont morts. C’est ce qui ressort d’une enquête exclusive menée par le Telegraph. Cela représente environ un décès sur huit enregistrés pendant la pandémie.

Les données font également état de plus de 40.000 infections Covid non mortelles contractées après l’admission à l’hôpital.

« Le personnel a rigoureusement suivi les directives de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (UKHSA) en matière de prévention », a réagi un porte-parole du NHS. « La cause première de l’augmentation des taux d’infection dans les hôpitaux reste l’augmentation des taux dans la communauté ».

Vers une obligation vaccinale ?

« Ces chiffres sont vraiment choquants. Les infections en hôpitaux ont été le tueur silencieux le plus meurtrier de la pandémie », a commenté Jeremy Hunt, ancien secrétaire d’État à la Santé et à la Protection sociale. « Cela renforce sûrement les arguments en faveur d’une vaccination obligatoire pour le personnel des soins de santé et de première ligne. »

Au Royaume-Uni, l’obligation vaccinale pour le personnel soignant du NHS devrait entrer en vigueur au printemps. Quelque 10 % (110.000) des soignants n’ont encore reçu aucune dose de vaccin.

Tandis que dans les maisons de repos, le personnel a jusqu’à jeudi 11 novembre pour se faire vacciner ou « s’en aller et chercher un autre emploi », selon les mots du ministre britannique de la Santé, Sajid Javid.