Des cours de TikTok: une université lance un cursus pour devenir influenceur

Des cours de TikTok: une université lance un cursus pour devenir influenceur
Ph. Unsplash

Optimiser sa présence sur les réseaux sociaux pour pouvoir en tirer des revenus est tout un art. Et c’est cela que l’université américaine Duke entend inculquer à ses élèves. Ainsi, pendant que des centaines d’étudiants sont en train de potasser leurs examens sur le campus de Durham, d’autres s’entraînent… à créer des vidéos TikTok.

Ces derniers se sont inscrits au programme « Building Global Audiences » de l’université. Une série de cours destinée à donner tous les outils aux étudiants pour qu’ils parviennent à gérer leur image sur les réseaux sociaux, créer de bons contenus, analyser des tendances, et enfin négocier des partenariats avec différentes marques.

« De vraies opportunités entrepreneuriales »

À l’origine de ce cursus inédit, le professeur Aaron Dinin. Et son programme semble porter ses fruits puisqu’au cours du dernier semestre, ses étudiants ont gagné collectivement 145 000 abonnés et recueilli plus de 80 millions de vues pour leurs vidéos. Natalia, par exemple, atteint désormais les 227.000 abonnés sur Tiktok. Et ses partenariats lui rapportent entre 1.000 et 7.000 $ par publication. « Je crois que les gens ne réalisent pas combien d’argent il y a dans cette industrie », explique l’étudiante à l’agence Bloomberg. « Cela implique beaucoup de négociations et de business. »

Pour le professeur Dinin, qui enseignait le marketing, mettre sur pied ce programme n’a pas été une sinécure. Il lui a fallu convaincre l’administration de l’université. « Les générations plus âgées ont l’impression qu’être un influenceur, c’est un truc superficiel de la génération Z », déclare-t-il à l’agence de presse. « Mais en réalité, ces plateformes médiatiques sont exactement comme le monde est. Il y a énormément d’opportunités entrepreneuriales. »

Certains argueront qu’un diplôme vaut mieux qu’un compte TikTok. Mais est-ce toujours le cas ? Aujourd’hui, la présence en ligne et les capacités à créer du contenu sont aussi valorisées sur le marché de l’emploi. La preuve avec Ben Chipman (@benchipman5), un autre étudiant qui a pu décrocher un prestigieux stage chez LinkedIn à New York grâce à ses vidéos.