Attention si vous signalez un message sur WhatsApp: vous donnez à l’entreprise le droit de s’introduire dans votre vie privée

Attention si vous signalez un message sur WhatsApp: vous donnez à l’entreprise le droit de s’introduire dans votre vie privée
Ph. dpa

Si vous signalez une image choquante ou un spam dans une discussion WhatsApp, une équipe de modérateurs de l’entreprise va analyser votre plainte. WhatsApp a signalé plus de 400 000 cas possibles de maltraitance d’enfants de cette manière en 2020. Le bouton de signalement est aussi souvent utilisé à mauvais escient pour les plaisanteries et les blagues dans les groupes de discussion. Mais selon la plateforme de recherche américaine Propublica, vous acceptez plus de choses que vous ne l’imaginez lors de cette procédure.

Les modérateurs de WhatsApp examinent non seulement le message litigieux, mais aussi les quatre messages précédents. Ce contexte permet de déterminer si le message signalé doit conduire à la surveillance ou au blocage du compte. Les conditions de service de WhatsApp stipulent que si vous signalez un message, vous acceptez d’envoyer « quelques messages ». Selon Propublica, relayée par nos confrères de Sudinfo, la vie privée de ses deux milliards d’utilisateurs est en danger.

Afin d’évaluer la valeur des rapports, un système automatisé prend les alertes des utilisateurs et les relie aux données que WhatsApp collecte elle-même sur les comptes, les habitudes d’utilisation et les éventuelles infractions antérieures. Selon Propublica, ces informations comprennent les photos de profil, les numéros de téléphone, les détails des appareils et tout compte Facebook et Instagram lié.