Tensions sur le plateau de «Demain nous appartient» au début du tournage: «il m’a saoulé le père Brasseur!»

Tensions sur le plateau de «Demain nous appartient» au début du tournage: «il m’a saoulé le père Brasseur!»
AFP / V. Hache

S’ils sont désormais liés par une forte amitié, les débuts n’ont pas été tendres entre Alexandre Brasseur et Clément Rémiens, acteurs phares de la série TF1 « Demain nous appartient ». L’ambiance sur le plateau était même électrique au début du tournage.

« Ça n’allait pas le faire »

« C’est vrai qu’il m’a saoulé le père Brasseur le premier jour ! J’avais changé une phrase de mon texte et ‘Monsieur’ a fait savoir que ça ne lui convenait pas » se souvient le jeune comédien dans une interview accordée à Télé Star. « Je suis donc allé le voir pour trouver un arrangement mais il m’a basé direct du genre : ‘C’est bon dis ce que tu veux !’ Là, je me suis dit que ça n’allait pas le faire », a révélé l’interprète de Maxime Delcourt, le fils de Chloé Delcourt (Ingrid Chauvin) et d’Alex Bertrand (Alexandre Brasseur).

« Au début je ne t’ai pas aidé ! », a reconnu Alexandre Brasseur en plaisantant. Désormais, ces tensions ne sont plus que de lointains souvenirs. « Aujourd’hui, c’est justement ce que j’aime chez lui », précise Clément Rémiens. « Et quand ça le reprend j’éclate de rire ! »

Complices à l’écran, les acteurs le sont tout autant dans la vraie vie, confirme Ingrid Chauvin. « Je suis la vraie maman. Comment Clément, j’étais toute jeune quand j’ai démarré ma carrière et je n’ai pas oublié que tout a été aussi extraordinaire que violent », souligne-t-elle. Une belle amitié qui fait plaisir à voir !