Pourquoi les reels d’Instagram sont déjà en perte de vitesse?

Pourquoi les reels d’Instagram sont déjà en perte de vitesse?
Ph. Shutterstock / Ascannio

Instagram ne semble pas pouvoir rivaliser face à TikTok. Le réseau social du groupe Meta a beau s’inspirer – fortement – du géant chinois, les résultats ne sont pas au rendez-vous. C’est en tout cas ce qu’indique un nouveau rapport relayé par le Wall Street Journal. Les internautes passeraient dix fois plus de temps à regarder des vidéos sur TikTok qu’à découvrir des Reels sur Instagram. Meta n’avait de cesse de démontrer le succès de son dernier format, largement calqué sur l’offre de son concurrent le plus sérieux. En avril 2022, Instagram avait révélé que les Reels occupaient 20 % du temps de ses utilisateurs.

Une douche froide

Pourtant, pour le Wall Street Journal, la réalité est toute autre. D’après un document interne, l’engagement généré par les Reels a chuté de 13,6 % au cours des quatre semaines analysées et certains utilisateurs de Reels n’auraient « aucun engagement ». Le géant américain s’est défendu en soulignant que ces chiffres ne reflétaient pas entièrement la réalité, sans pour autant avancer d’autres explications.

Si Meta continue de s’imposer avec un nombre d’utilisateurs actifs important, que ce soit hebdomadaire ou mensuel, les internautes passent de plus en plus de temps sur d’autres réseaux sociaux. La dernière étude de Hootsuite et We Are Social a notamment démontré la préférence des internautes pour TikTok concernant les contenus de divertissement. En outre, les utilisateurs d’Instagram avaient interpellé Adam Mosseri, le patron de la plateforme, en juillet dernier, lassés de voir Instagram se transformer en une version moins réussie de TikTok, en privilégiant plus les vidéos que les photos. La campagne « Make Instagram, Instagram Again » avait notamment été reprise par des stars comme Kylie Jenner et Kim Kardashian. Des critiques repoussées du revers de la main par Adam Mosseri qui avait réaffirmé la volonté du réseau social de pousser les vidéos courtes. Une douche froide de plus pour Meta.