Koh-Lanta: Denis Brogniart réagit aux critiques sur les armes secrètes

Koh-Lanta: Denis Brogniart réagit aux critiques sur les armes secrètes
Ph. Twitter/@TF1Pro

Les téléspectateurs ont pu assister vendredi dernier au sacre de Maxine, grande gagnante de ce « Koh-Lanta, les Armes Secrètes », avec neuf voix contre seulement quatre pour Lucie.

C’était la grande nouveauté de cette saison, mais les armes secrètes sont loin d’avoir fait l’unanimité ! La production avait en effet ajouté des « armes » sur le camp, éléments qui ont souvent fait basculer le jeu.

De nombreux internautes n’ont pas apprécié ces retournements de situation, ces basculements dans les stratégies, et l’ont fait savoir sur les réseaux sociaux. Vendredi dernier, certains ont écrit que la grande finale remportée par Maxine était « la pire de l’histoire de Koh-Lanta ». Dans un live Instagram, Denis Brogniart a décidé de répondre aux remarques.

« Devait-on aller aussi loin ? »

« Vous allez me dire : ‘Cette année, je n’ai pas aimé ci, je n’ai pas aimé ça’, mais chaque année, on peut très bien dire ça, chaque année, on peut dire des choses et on peut exprimer ses sentiments. C’est bien et c’est pour ça que les réseaux sociaux existent », a expliqué l’animateur. « On vous écoute, on vous entend », a-t-il ajouté, avant d’aborder le choix des armes secrètes : « Est-ce qu’on devait aller aussi loin ? Peut-être pas, mais vous savez, si chaque année, on vous proposait le même Koh-Lanta, avec les mêmes règles, ça fait belle lurette que Koh-Lanta n’existerait plus et que vous seriez lassés. »

« Peut-on arrêter de comparer Koh-Lanta aux JO ? »

La championne olympique Marie Martinod a également interpellé Denis Brogniart sur Twitter. Durant l’émission, l’animateur a fait de nombreuses références aux JO car Maxine, la gagnante de cette saison et championne de plongeon, comptait participer aux Jeux de 2016 à Rio. Mais un burn-out, six mois avant le début de la compétition, l’en a empêché. Un discours sans cesse répété et qui a énervé bon nombre de téléspectateurs. «  Est-ce qu’on peut arrêter de comparer Koh-Lanta avec les JO svp, Denis Brogniart  », a écrit Marie Martinod sur Twitter.

L’animateur n’a pas manqué de répondre à la championne. «  Chère Marie, loin de moi l’idée de comparer les JO et Koh-Lanta ! Mais si vous avez suivi cette saison, c’est la gagnante Maxine qui a manqué les jeux en 2016 en plongeon qui parle de Koh-Lanta comme ses JO à elle après une fin de carrière difficile moralement. Voilà !  »

Mais Martine Martinod a tenu à s’expliquer davantage : «  Bon, c’est pas du tout ce que je souhaitais souligner. La production a été lourde avec cette histoire de JO toute la saison pas que pour les finales… j’aime Koh-Lanta, je trouve ce programme cool et ouf, et justement il n’a pas besoin de ce genre de truc de story telling.  »

Denis Brogniart n’en est pas resté là. «  L’histoire personnelle de Maxine est intimement liée à sa vie de sportive et à son absence aux JO de Rio. Koh-Lanta, et c’est elle qui le dit lui a permis de dépasser ce moment compliqué. Respectons son point de vue.  »

De bonnes audiences

Malgré les critiques, cette dernière saison de Koh-Lanta a tout de même été très suivie. Chaque vendredi soir, environ 5 millions de téléspectateurs étaient devant leur écran pour suivre les aventuriers. Un chiffre qui représente entre 20 et 28 % de parts de marché sur le public de 4 ans et plus, et entre 33 % et 46 % chez les ménagères de moins de 50 ans.