Cet été, on plonge dans la littérature noire-jaune-rouge

Cet été, on plonge dans la littérature noire-jaune-rouge
Ph. Pixabay

Un selfie, et c’est parti ! Les amateurs peuvent poster sur Facebook et Instagram un cliché de leur compagnon de plage ou de gazon, en veillant à mentionner le titre de l’ouvrage, le nom de l’auteur ou de l’autrice, et celui de la maison d’édition.

Une BD pour un moment farniente, un recueil de poésie par temps de pluie, des mangas, livres de jeunesse, de sciences humaines ou exactes, des ouvrages d’art, d’architecture, de patrimoine, des manuels scolaires ou encore… un guide touristique, tout est permis. L’idée est ensuite de partager son post et de créer une communauté pour découvrir et échanger sur les œuvres belges, connues ou méconnues.

Et si le doute s’insinue quant à la belgitude de votre compagnon de papier, les libraires peuvent vous aider. L’ADEB propose aussi en ligne son annuaire des éditeurs et éditrices.