Un couple sous surveillance… pour des parties de jambe en l’air trop bruyantes

Un couple sous surveillance… pour des parties de jambe en l’air trop bruyantes
Ph. Unsplash

Lydia, 31 ans, et Billy, 40 ans, sont « tombés des nues » lorsqu’ils ont découvert que leurs voisins avaient porté plainte pour nuisances sonores… à cause de leurs relations sexuelles.

« C’est pas comme si j’avais l’habitude de hurler. Je n’ai jamais eu aucun problème de bruit avant », assure Lydia au Sun. « Je ne qualifierais pas mes parties de jambes en l’air comme étant extrêmes… quelques gémissements et grognements, bien sûr. On fait ça matin, midi et soir, mais pas à des heures anti-sociales. »

Suite à la plainte du voisinage, le couple explique avoir été contacté par l’agence responsable de la location de leur logement. Les propriétaires ont assuré qu’ils « surveilleraient l’affaire de près ».

Très mal à l’aise, Lydia ne comprend pas la plainte de ses voisins. « C’est très excessif », dit-elle, ajoutant qu’ils auraient pu se contenter d’un petit mot glissé sous la porte.