Non, boire de l’urine ne protège pas contre la Covid-19

Non, boire de l’urine ne protège pas contre la Covid-19
Ph. Unsplash - Photo d’illustration

Christophe Key, un antivax américain bien connu qui dirige la « Vaccine Police », un site internet qui rassemble de fausses informations sur le vaccin contre la Covid-19, a lancé une nouvelle folle théorie. Selon lui, boire son urine permettrait de se protéger contre la Covid-19. Une théorie bien évidemment fausse qui rencontre cependant son petit succès sur les réseaux sociaux.

« L’antidote qui fonctionne, et pour lequel nous avons des tonnes de recherches, est la thérapie par l’urine. Je sais que cela peut sembler fou, mais Dieu nous a donné tout ce dont nous avons besoin », lance-t-il dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Suite à sa déclaration, Christophe Key a assuré qu’il buvait sa propre urine depuis… 23 ans.

Un habitué des théories fumeuses

Pour ceux qui en douteraient, aucune étude n’a prouvé que l’urine protégeait contre le coronavirus. De manière générale, aucune étude ne prouve que « la thérapie par l’urine » a un impact positif sur la santé, même si le mouvement se fait de plus en plus présent sur les réseaux sociaux, notamment aux États-Unis.

Christophe Key n’en est pas à sa première polémique. En avril dernier, il a par exemple été arrêté pour avoir refusé de porter le masque dans un supermarché. Ce 4 janvier, alors qu’il se rendait au tribunal pour répondre de ses actes, il a de nouveau refusé de porter le masque, ce qui l’a conduit à passer une journée au cachot.

Omicron déferle sur les États-Unis

Depuis que le variant Omicron est présent aux États-Unis, le pays enregistre régulièrement des records de contaminations. Pour rappel, en valeur absolue, les États-Unis sont aussi le pays le plus endeuillé avec plus de 836.000 morts du coronavirus, suivis par le Brésil (+619.000), l’Inde (+483.000) et la Russie (+314.000).