Poutine prépare-t-il une attaque nucléaire? Un «convoi de la mort» repéré en Russie

Poutine prépare-t-il une attaque nucléaire? Un «convoi de la mort» repéré en Russie

Lors de son discours du 21 septembre dernier, Vladimir Poutine a ravivé les craintes d’une attaque nucléaire. Le président russe avait averti que la Russie était prête à utiliser « tous ses moyens » de défense, y compris nucléaires, pour se « protéger » contre l’Occident.

Kadyrov en remet une couche

Ce week-end, Ramzan Kadyrov en a remis une couche. Le dirigeant de la république russe de Tchétchénie a appelé samedi l’armée russe à utiliser « des armes nucléaires de faible puissance » en Ukraine, après le retrait des Russes de la ville stratégique de Lyman. « Il faut mener l’opération militaire spéciale au sens plein du terme, et non s’amuser à jouer », a raillé ce fidèle du Kremlin, qui était présent vendredi à Moscou pour la formalisation de l’annexion des territoires ukrainiens à la Russie.

Un mystérieux convoi en route vers le front

Ce dimanche 3 octobre, des images aériennes publiées par le compte Rybar sur Telegram et Twitter sèment le doute. Sur la vidéo prise « quelque part dans le centre de la Russie », on peut voir un long convoi ferroviaire rempli d’équipements militaires.

Ce convoi a priori anodin en temps de guerre soulève pourtant des interrogations. En effet, selon l’analyste de la défense Konrad Muzyka interrogé par The Sun, ce train est lié à une unité qui gère une dizaine d’entrepôts de stockage d’armes nucléaires. « Cette division est responsable des munitions nucléaires, de leur stockage, de leur entretien, de leur transport et de leur distribution aux unités. », a détaillé l’expert. Il se montre néanmoins rassurant en indiquant que cette vidéo ne montrait en aucun cas les préparatifs d’une attaque nucléaire.

« Il pourrait s’agir d’une sorte de signal à l’Occident indiquant que Moscou est en train de monter en puissance », a poursuivi Konrad Muzyka. Il a estimé que le Russie pourrait être en train de déplacer cet équipement afin de procéder à des exercices. En effet, il a précisé que cette division avait l’habitude de s’entraîner intensivement pendant l’automne.

Une vidéo glaçante

De leur côté, les médias russes continuent d’agiter allégrement cette menace nucléaire. Ce dimanche, la chaîne pro-Kremlin NTV, qui appartient au géant de l’énergie Gazprom, a publié un clip vidéo glaçant. La séquence est intitulée « En prévision d’un conflit nucléaire : comment les armes de destruction massive font désormais partie du ‘jeu’ géopolitique ».

On y voit les effets de l’explosion d’une bombe nucléaire sur l’environnement et les habitations. Le mois dernier, la même chaîne avait publié un clip montrant l’Europe « mourant de froid » avec la coupure du gaz russe.