Les voitures interdites de circuler ce dimanche en Région bruxelloise: tout ce qu’il faut savoir

Les voitures interdites de circuler ce dimanche en Région bruxelloise: tout ce qu’il faut savoir
Belga image

Il s’agit du point d’orgue de la Semaine de la Mobilité qui s’articule cette année autour du thème « Faire de Bruxelles une ville pour les enfants ». Hasard du calendrier, les Journées du Patrimoine ou Heritage Days se déroulent également ce week-end dans la capitale.

Les modes de déplacement doux s’approprieront donc totalement la ville en ce dimanche 18 septembre. Piétons, cyclistes, rollers et trottinettes auront carte blanche sur les routes des dix-neuf communes bruxelloises pendant toute la journée. Seuls les transports publics, les services d’urgence et de sécurité, les taxis et les chauffeurs munis d’une dérogation seront autorisés à se déplacer dans Bruxelles avec un véhicule motorisé.

La Stib gratuite

Le réseau de la Stib sera quant à lui renforcé et gratuit : pas besoin de titre de transport pour entrer dans les bus, métros et trams. Le nouveau dépôt Erasme servant à l’entretien des trams et métros sera en outre ouvert aux visiteurs de 10h00 à 16h00.

Des initiatives en dehors de la capitale

Du côté de la Wallonie, aucun « Dimanche sans voiture » au sens strict du terme ne sera organisé dans les grandes agglomérations du sud du pays et ce, en raison des Fêtes de Wallonie qui verront déjà nombre de centres-villes interdits à la circulation, précise Alice Gobiet, coordinatrice de la Semaine de la Mobilité pour la Wallonie au Service public de Wallonie (SPW).

La ville d’Ath, en Hainaut, a toutefois décidé d’interdire les véhicules à moteur dans un périmètre très étendu du centre-ville et sur une partie des boulevards de ceinture.

Au nord du pays, enfin, trente-deux communes flamandes organiseront également un « Dimanche sans voiture » ce 18 septembre.