Yves Van Laethem appelle à «limiter les contacts» face à la hausse des contaminations

Yves Van Laethem appelle à «limiter les contacts» face à la hausse des contaminations
Belga / T. Roge

Entre le 27 juin et le 3 juillet, 545 personnes ont été contaminées en moyenne chaque jour, soit 66 % de plus que la semaine précédente, selon les derniers chiffres publiés mercredi matin par l’Institut de santé publique Sciensano. « La tendance des chiffres à la baisse s’est clairement interrompue, a d’abord affirmé Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du Centre de crise sur la situation sanitaire en Belgique. « Le nombre d’infections en hausse est principalement dû au dépistage, notamment chez les jeunes. De nombreux jeunes se font tester afin de partir en vacances, de voyager. Le nombre d’infections se trouve particulièrement chez les jeunes et la plupart du temps, ce groupe d’âge n’est pas encore vacciné ou a reçu une seule dose de vaccin », explique le porte-parole interfédéral. Yves Van Laethem le rappelle, « le voyage est une cause, un risque de transmission de la pathologie ».

« Limitez vos contacts »

« Nous profitons de cette conférence pour vous lancer un appel à une certaine prudence, afin de limiter l’épidémie et l’impact sur les soins de santé. Essayez de garder vos distances si vous n’êtes pas encore vacciné. Limitez vos contacts à un groupe proche. Voyagez avec un maximum de sécurité sur le plan sanitaire, évitez de vous retrouver à l’intérieur en grands groupes, dans des discothèques. Faites la fête essentiellement à l’extérieur et restez le plus possible dans votre bulle habituelle d’amis ». « Faites vous vacciner », a conclu le porte-parole interfédéral.

Variant Dela

Yves Van Laethem a également mentionné la couleur de la Wallonie et de la Flandre sur la carte de l’ECDC, affirmant qu’elles allaient très certainement repasser à l’orange lors d’une prochaine mise-à-jour, si les chiffres continuent d’augmenter de la sorte.

Au niveau des variants, les choses changent. « Le variant classique, Alpha, est en train de diminuer. Le gagnant est le variant Delta, puisqu’il représente 50,2 % du total des infections, il est clairement dominant dans notre pays », explique Yves Van Laethem.