Bulle, masques, contacts sociaux… Un Codeco pour préparer un retour à une vie «normale»

Bulle, masques, contacts sociaux… Un Codeco pour préparer un retour à une vie «normale»
Belga / P. Renyaers

Nos ministres se retrouvent ce vendredi à 14 heures pour un nouveau Comité de concertation. On apprend qu’une conférence de presse se tiendra, a priori, dans la foulée, rapporte Sudinfo.

Une bulle élargie ?

Les contacts sociaux sont au cœur de la réunion. À commencer par la « règle des 4 ». La règle des 4 ? Oui, quatre invités que vous pouvez recevoir chez vous, quatre personnes maximum par table au restaurant ou au café et quatre hôtes avec lesquels partager un gîte en Belgique. L’objectif : voir s’il y a moyen de faire évoluer cette règle. Sans doute pas de la faire disparaître, mais de l’élargir. Alors, à 6 ou 8 par table au resto ? C’est probable. Occuper un gîte à six ou huit à la mer ou dans les Ardennes ? Pareil.

« Il n’y a pas encore de décision, mais la bulle de 4 est en effet sur la table », a expliqué jeudi le ministre des Classes moyennes, des Indépendants et des PME, David Clarinval (MR), sur RTL. « Par exemple, pour les gîtes : si on peut accueillir plus de personnes chez nous, les gîtes pourront eux aussi accueillir davantage de personnes, c’est automatique. On va essayer de faire simple, et d’avoir le même chiffre partout ».

Il précise que rien n’a encore été décidé mais, pour le ministre, il faut que le chiffre soit le même partout, à la maison comme dans les restaurants. L’heure de fermeture pourra aussi d’ailleurs changer mais ce ne sera sans doute pas pour tout de suite. « On a déjà bataillé pour avoir 23h30, mais vu les chiffres qui sont bons, et vu l’Euro, mais aussi pour les casinos… Il est important de changer, voire supprimer les heures de fermeture. Mais ça, ce ne sera pas encore accepté. Il y aura peut-être une heure intermédiaire, peut-être minuit. Et ensuite, peut-être la supprimer au mois d’août ».

Plan été

Rappelons que la deuxième phase du « plan été », après les assouplissements du 9 juin, est prévue pour le 1er juillet… Si 60 % des adultes ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients Covid. Les deux conditions sont largement remplies.

Même si l’on garde à l’œil le variant indien, il y a tout lieu de penser que la « règle des 4 » ne survivra pas au mois de juin. Reste à voir quelle sera l’ampleur de l’élargissement. Notons aussi que ce Codeco devrait avoir une attention particulière, et de bonnes nouvelles, pour les forains qui ont joué de malchance lors des deux dernières réunions.

Masques

Mais ce Comité de concertation pourrait également envisager des perspectives à plus long terme, notamment poussé par les envies flamandes. Car le retour à une vie aussi normale que possible, c’est le credo des participants à la réunion, ministre-président flamand en tête.

Mercredi après-midi, au Parlement flamand, Jan Jambon (N-VA) a dit vouloir lâcher les masques et la distanciation dès le 1er septembre. « La Flandre maintient son objectif de retourner à une vie aussi normale que possible à la rentrée. Cela devrait même être possible en août, si on satisfait à un certain nombre de conditions importantes comme le « Covid Safe Ticket » (qui doit permettre l’accès à des événements de grande envergure dès la mi-août), la ventilation et la gestion des foules. »

Évidemment, ces chouettes perspectives ne s’embarrassent pas de la présence du variant delta qui pourrait brouiller les cartes. Chaque ministre l’aura dans un coin de la tête, ce vendredi.