Allergies ou Covid? Voici comment distinguer les symptômes

Allergies ou Covid? Voici comment distinguer les symptômes
Ph. Pexels

La semaine dernière, Sciensano annonçait officiellement l’ouverture de la saison des pollens, plus précoce mais aussi plus intense que les années précédentes. Une période qui promet toujours des désagréments pour les personnes sensibles à ces petites poussières végétales.

Mais quand on sait que la propagation de la Covid-19 s’accélère chez nous et que les symptômes sont relativement similaires, comment les différencier ? Comment savoir si les maux que l’on ressent sont bel et bien dus aux allergies, ou s’il vaut mieux faire un test Covid ?

Des symptômes qui prêtent à confusion

Nez bouché ou nez qui coule, éternuements, maux de tête, fatigue, gorge qui gratte… sont autant de symptômes des allergies, du Covid mais aussi de la grippe. Mais d’autres signaux nous permettent de les différencier.

Des problèmes respiratoires, de la toux, de la fièvre ou des douleurs musculaires sont plus spécifiques au coronavirus. Tout comme la perte du goût et de l’odorat.

Tandis que des démangeaisons ou des yeux rouges et/ou larmoyants sont plutôt symptomatiques des allergies, et non de la Covid.

Des facteurs environnementaux

Par ailleurs, d’autres éléments permettent de s’y retrouver. D’une part, il est conseillé de suivre les pics de pollen (par exemple via le site AirAllergy.be de Sciensano) pour essayer d’identifier un lien ou non avec nos symptômes. D’autre part, lorsqu’ils sont dus aux allergies, ces symptômes s’intensifient dans certaines circonstances : lorsque l’on est en extérieur et/ou lorsqu’il fait beau et qu’il y a du vent. En revanche, les symptômes liés au coronavirus se font ressentir de manière constante, et ce peu importe l’environnement.

En cas de doute, il reste bien entendu conseillé de faire un autotest ou un test PCR.

En outre, si vous ne savez pas si vous êtes ou non sensibles aux pollens, il existe aussi des tests pour détecter ces allergies.