Affaire Kinder : des perquisitions sont en cours dans l’usine Ferrero d’Arlon

Affaire Kinder : des perquisitions sont en cours dans l’usine Ferrero d’Arlon

La CSC confirme la présence de plusieurs personnes sur le site. «Nous n’avons pas plus d’informations, mais on constate qu’il y a du mouvement», a précisé Sylviane Arnould. «Nous sommes en attente d’en savoir un petit peu plus, ainsi que l’impact que cela aura sur les travaux de remise en état.»

À l’arrêt depuis le 8 avril, l’usine Ferrero d’Arlon devait reprendre du service dans le courant du mois de juin. Initialement prévue le 13 juin, la reprise avait été retardée de quelques jours, la direction ayant admis avoir besoin d’«un petit délai supplémentaire». Le redémarrage pourrait bien connaître un nouveau report à la suite des perquisitions effectuées depuis ce matin au sein de l’usine.