Un rat démineur, formé par une ONG belge, récompensé pour son travail

Un rat démineur, formé par une ONG belge, récompensé pour son travail

Magawa, un cricétome des savanes, a été décoré par l'association vétérinaire britannique "People's Dispensary for Sick Animals" pour sa "bravoure et sa dévotion face au devoir". Son exploit? Avoir déniché 39 mines terrestres et 28 restes d'explosifs de guerre au cours de sa carrière au Cambodge, comme le rapporte la BBC.

AFP photo

Pour réaliser son travail, le rat a été entraîné par l'association belge basée en Tanzanie Apopo (Anti-Persoonsmijnen Ontmijnende Product Ontwikkeling). Cette organisation non gouvernementale s'est spécialisée dans la formation de rats pour leur apprendre à détecter des mines terrestres ou la tuberculose. Magawa peut ainsi parcourir la surface d'un terrain de tennis en 30 minutes à la recherche de produits chimiques explosifs. À titre de comparaison, une personne avec un détecteur de métaux couvrirait cette surface en environ quatre jours.

Des incidents fréquents

"Recevoir cette médaille est un véritable honneur pour nous", a déclaré le responsable d'Apopo Christophe Cox. Elle « attirera l'attention du monde entier sur les problèmes des mines antipersonnel ».

AFP photo

Depuis 1979, plus de 64.000 incidents liés à l'explosion de mines terrestres ont été recensés au Cambodge. 25.000 Cambodgiens ont également dû être amputés durant cette même période.