Les animaux de compagnie ont aussi leurs propres influenceurs

Les animaux de compagnie ont aussi leurs propres influenceurs

Après les chats les plus riches du monde, voici les animaux les plus en vogue sur Instagram.

Choupette, la superstar des chats

Parmi elle, Choupette, la chatte birmane aux yeux "saphir étoilé" du regretté couturier Karl Lagerfeld. Malgré la mort de son maître en février 2019, la minette se tient occupée en entreprenant de nombreux projets. Le dernier en date prend la forme d'un hamac pour chat, que Choupette a créé en collaboration avec la start-up munichoise de mobilier design, LucyBalu.

"Nous avons envoyé notre hamac pour chat (du mobilier de créateur) à Choupette en cadeau. Quelque temps plus tard, nous avons appris que notre hamac SWING était devenu le coin repos préféré de Choupette. C'est à ce moment que le rêve de coopération avec le chat de Karl Lagerfeld est devenu réalité", explique Mathias Wahrenberger, l'un des cofondateurs de LucyBalu.

L'influenceuse féline revendique 68.300 abonnés sur Instagram. "Il est impressionnant de voir comment un chat peut autant toucher le monde. Nous ne sommes pas en mesure de répondre à toutes les demandes et nous ne choisissons que des projets qui nous semblent vraiment correspondre à Choupette", confie Lucas Berullier, agent de Choupette.

Un business juteux

Bien que le New York Times estime que la chatte a rapporté plus de 3 millions $ en 2015, Choupette est loin d'être la seule bête à être devenue une véritable prescriptrice de tendances. Jiffpom, Nala, Marutaro, Mr Pokee, Toby the Toad… Difficile de garder le compte de tous les animaux de compagnie qui se sont lancés dans le marché de l'influence marketing, qui était estimé à 10 milliards $ l'an dernier.

Et cette tendance n'est pas près de s'arrêter.

"Plus prudent" de choisir un animal influenceur

La moitié d'entre eux affirment même que leur compagnon à quatre pattes est plus populaire qu'eux sur la Toile.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Winston the White Corgi (@winstonthewhitecorgi) le

Un capital sympathie sur lequel parient les marques et les agences spécialisées dans les animaux influenceurs. Fort de ses 230.000 followers sur Instagram, Winston the White Corgi a signé des partenariats avec la marque de nourriture pour chiens, Honest Kitchen, mais également Polaroid et American Express. De son côté, Atticus the Hedgie vante à ses 101.000 followers les mérites des marques Mazuri, Bubly, Burger King et même Daniel Wellington.

"Il est plus prudent pour les marques de s'associer avec un animal influenceur. Un influenceur lambda peut être saoul à une fête ou faire quelque chose d'offensant, comme écrire un tweet de mauvais goût", a expliqué Loni Edwards, fondatrice de la Dog Agency, au New York Times.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The sweetest little fluffer ??

Une publication partagée par Atticus + Acorn The Hedgehogs (@atticusthehedgie) le

« Dépenser sans compter » pour son compagnon

Si cet engouement pour les animaux influenceurs peut surprendre, il reflète l'importance que l'on confère à nos compagnons à quatre pattes au quotidien. Un phénomène qui a pris une ampleur particulière pendant la pandémie. Selon une étude britannique, plus de 90% des Britanniques estiment que leur animal de compagnie a été "un soutien considérable" durant le confinement.

Pour les récompenser, de nombreux propriétaires affirment être prêts à mettre la main au porte-monnaie. Plus d'un Américain sur deux (55%) est même disposé à dépenser sans compter pour son ami à fourrure, selon les données de RestoraPet. Une tâche pour laquelle les influenceurs à quatre pattes leur seront d'une aide précieuse.