Des vues aériennes de sites célèbres désertés montrent l'impact du coronavirus

Des vues aériennes de sites célèbres désertés montrent l'impact du coronavirus

Des photos aériennes publiées par la société américaine d'imagerie spatiale Maxar montrent des villes normalement bondées, de La Mecque à Pékin, aujourd'hui clairsemées. Une des images montre une poignée de fidèles tournant autour de la Kaaba, le lieu le plus sacré de l'Islam, à La mecque, un site habituellement noir de monde.

Ph. Maxar

Les autorités saoudiennes ont suspendu temporairement le pèlerinage de la Omra (le petit pèlerinage), une mesure inédite pour lutter contre le nouveau coronavirus, qui a déjà tué 3.000 personnes dans le monde.

Des photos au-dessus de Wuhan, en Chine (l'épicentre de l'épidémie mondiale) montrent des dizaines de trains stationnés à la gare déserte de Dongdamen, ou encore une avenue du centre ville désertée.

Ph. Maxar

 

A Pékin, la place Tiananmen porte bien son nom de «porte de la paix céleste», avec seulement quelques dizaines de voitures en circulation et aucun piéton à l'horizon.

Ph. Maxar