Quand le garde du corps de Justin Bieber devait vérifier son pouls durant son sommeil

AFP / L. O'Connor

Ce 13 avril, Justin Bieber s’est confié sur sa nouvelle vie dans un long article publié dans le magazine masculin GQ. L’occasion pour lui d’expliquer comment il a vaincu ses démons.

Depuis son mariage avec Hailey Baldwin, Justin Bieber est un nouvel homme. L’époque où il faisait la une des sites people à cause de son comportement semble révolue et le chanteur canadien vit désormais une vie rangée. « J’ai une femme que j’adore et avec qui je me sens bien, en sécurité. Ma relation avec Dieu est incroyable et je ressens tellement d’amour. J’ai envie de le partager avec les autres, vous comprenez? », explique d’emblée Justin Bieber au journaliste de GQ.

Pourtant, il aura fallu parcourir un long chemin pour arriver là où il est aujourd’hui. Le chanteur explique en effet qu’à une époque, son garde du corps devait vérifier tous les soirs s’il avait encore un pouls à cause de sa consommation excessive de drogue. « Malgré mon succès, je me sentais toujours triste et mal. J’avais pensé que le succès allait tout arranger. Et donc pour moi, les drogues étaient des anesthésiants qui me permettaient de traverser tout ça », détaille-t-il.

C’est donc son mariage qui lui a permis de sortir la tête de l’eau. Même si ce n’était pas gagné d’avance. « La première année a été vraiment difficile parce qu’il y avait encore beaucoup de traumatismes. Il y avait simplement un manque de confiance. Il y a toutes ces choses que l’on ne veut pas admettre à la personne avec qui l’on est, parce que c’est effrayant (…). Aujourd’hui, nous créons tous ces moments en tant que couple, en tant que famille. Nous créons tous ces souvenirs. Et c’est beau », conclut le chanteur.

Lire aussi: Justin Bieber revient sur la période la plus compliquée de sa vie