« Les personnes qui craignent une thrombose devraient se faire vacciner »

Ph. Belga

Le professeur Thomas Vanassche, spécialiste des hémorragies et des maladies vasculaires à l’UZ Leuven et vice-président de l’Association belge pour la thrombose et l’hémostase a confirmé le lien possible entre vaccination et thrombose, tout en expliquant qu’il était préférable de recevoir sa première dose malgré tout.

A l’heure d’écrire ces lignes, on recense environ 200 cas de thrombose en Europe et au Royaume-Uni suite à une vaccination, sur 34 millions de personnes qui on reçu leur(s) injection(s). Parmi elles, ce sont 18 patients qui ont perdu la vie.

Le professeur Vanassche explique qu’il s’agit d’un effet secondaire rare mais connu depuis un certain temps à propos des vaccins. Il arrive qu’un anticorps aléatoire se forme et active les plaquettes, ce qui conduit à la formation d’un caillot sanguin. « Ce phénomène extrêmement rare peut donc survenir après la vaccination, mais aucun lien n’a encore été établi avec un type de vaccin spécifique », souligne Vanassche.

Vaccinez-vous!

Toutefois, il explique qu’entre 10 et 60% des patients hospitalisés pour cause de Covid font également une thrombose. Sa conclusion est donc sans appel: « Les personnes qui craignent une thrombose devraient donc se faire vacciner contre la Covid-19. »

« Pour le moment, aucun facteur lié au sexe n’a été déterminé pour cet effet secondaire. Les thromboses classiques, en revanche, sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes. Cette différence est encore plus grande dans les groupes d’âge plus jeunes », conclut l’expert.

Lire aussi: Deux cas de thrombose après l’utilisation du vaccin AstraZeneca rapportés en Belgique