L’album de Gad Elmaleh en hommage à Claude Nougaro: « un bide historique »

Ph. Christophe ARCHAMBAULT / AFP

« Lamentable », « pas légitime » : L’album de Gad Elmaleh en hommage à Claude Nougaro ne se vend pas et est flingué par les proches du chanteur décédé.

Depuis la sortie de “Dansez sur moi”, Gad Elmaleh est la cible de nombreuses critiques, surtout de la part des proches de Claude Nougaro, décédé en 2004. Ils remettent en cause la légitimité de l’humoriste, qui n’a pas d’expérience dans le domaine de la chanson.  “Les arrangements de l’album de Gad Elmaleh sont très classieux, à la hauteur de Claude. Et si on ne doute pas de la sincérité du mec, vocalement, c’est compliqué”, déclare Yvan Cujious, compositeur toulousain, à La Dépêche du Midi.

“Avec un tel album qui ressasse les mêmes chansons connues (et géniales en version originale), on n’est pas dans l’esprit de Nougaro. Lui, il était un créateur, pas un recréateur », confie de son côté le batteur Francis Lassus.

« C’est lamentable, juste du business »

“Tout ça n’est pas très légitime”, estime pour sa part Philippe Léogé, auteur d’un album jazz dédié à Claude Nougaro. Et il va encore plus loin : “Bien sûr, les musiciens qui ont collaboré à l’album sont excellents. Mais au niveau du chant… C’est lamentable, juste du business.” 

L’album n’est pas seulement un échec critique, c’est aussi un échec commercial. Selon La Dépêche du Midi, les ventes de l’album sont très mauvaises. Le journal français parle même d’un « bide historique ».

Voilà qui ne va pas redorer le blason de l’humoriste, après l’échec cuisant de sa série sur Netflix et les accusations de plagiat à son encontre. Pandémie oblige, Gad Elmaleh a par ailleurs dû reporter la tournée de son nouveau spectacle, baptisé D’ailleurs.

Lire aussi : Gad Elmaleh fait le point sur les accusations de plagiat: « ça m’a fait souffrir »
Lire aussi : Gad Elmaleh renfile son costume de Gru pour son retour au cinéma