Gad Elmaleh fait le point sur les accusations de plagiat: « ça m’a fait souffrir »

AFP/ C. Archambault

L’affaire avait fait grand bruit début 2019. Fin janvier, la chaîne YouTube CopyComic avait accusé Gad Elmaleh de plagier des humoristes américains. Des accusations que l’humoriste a longtemps niées, avant de reconnaître en septembre 2019 « s’être inspiré de gars », tout en jugeant l’affaire « démesurée ».

Dans une interview pour « Sept à Huit » ce dimanche 10 janvier, Gad Elmaleh est revenu sur ces fameuses accusations de plagiat qui ont fait du mal à sa carrière. S’il reconnaît à nouveau « avoir repris des formules » de mecs qu’il « aimait », le comédien de 49 ans déplore l’acharnement dont il s’estime victime.

« On peut le mettre en scène, coller des bouts de façon très malveillante, très malhonnête. Je pense qu’en faisant un montage, on peut tuer quelqu’un. Ça m’a fait souffrir, ça m’a atteint. Le côté acharnement m’a épuisé et étonné. Tout ce qu’on dit de vous devient horrible. On parle de vous comme d’un criminel », déplore-t-il.

Le comédien reconnaît cependant avoir « mal géré » la polémique, en attaquant pendant plusieurs mois CopyComic à coups d’avocat avant de reconnaître les fameuses « inspirations ». « J’ai mal géré la chose au début parce que j’étais fragile. Mon rêve aurait été d’avoir la force de dire à ce moment-là que j’ai pris deux, trois idées de comiques américains par-ci, par-là, mais que je vous emmerde. J’ai trente heures de spectacle derrière moi, j’ai fait toute une carrière », ajoute finalement Gad Elmaleh.