Un festival nécessitant un test négatif à l’entrée se tiendra quoi qu’il arrive en 2021

Ph. Unsplash

Le festival mythique de Glastonbury annonçait hier qu’il ne se tiendrait pas à cause des incertitudes liées à la crise du coronavirus. Mais toutes les nouvelles ne sont pas mauvaises quand il s’agit de festivals: en Albanie, l’Unum se déroulera quoi qu’il arrive, véhiculant un message d’espoir à tous les amateurs de musique. 

C’est une certitude, l’année 2021 ne sera pas complètement délaissée par les festivals. Se tenant en Albanie, l’Unum a d’ores et déjà annoncé qu’il se tiendrait quoi qu’il advienne, avec le soutien des autorités compétentes: « Nous avons le soutien des Ministères du tourisme, de l’environnement et de la santé. La tenue d’Unum est garantie à 100%. »

Confiants, les organisateurs expliquent qu’ils ont conclu un partenariat avec une société spécialisée dans les tests rapides et que les festivaliers qui seront négatifs pourront donc pénétrer sur le site où se tiendra l’événement. Ils précisent tout de même qu’une tolérance 0 sera appliquée en matière de sécurité.

Qui suivra le mouvement?

Il s’agit là du premier festival d’envergure à prendre une décision forte en la matière, ce qui pourrait des idées à d’autres événements du genre. Le mois dernier, un concert se donnait à Barcelone avec plus de 1.000 personnes, sans distanciation sociale, en reposant sur le même principe de test à l’entrée de l’événement.

Festival de musique électro, l’Unum se tiendra entre le 3 et le 7 juin prochain. A l’affiche, quelque 50 DJ se produiront avec des noms comme Ricardo Villalobos, tINI, Shaun Reeves, Raresh et Cesar Merveille. Les tickets sont d’ores et déjà accessibles au prix de 139€ pour le moment.