Du changement dans le testing dès ce lundi

Belga / N. Maeterlinck

Toutes les personnes asymptomatiques mais considérées comme «à haut risque» de contamination au coronavirus, dont les personnes revenant de l’étranger, seront à nouveau testées par la méthode PCR à partir de lundi prochain, au jour 7 qui suit le jour du contact à haut risque, a annoncé le Commissariat corona du gouvernement fédéral.

En pratique, cela signifie que les personnes identifiées comme contacts à haut risque d’une personne infectée et qui ne présentent pas elles-mêmes de symptômes obtiendront, par le biais du système de recherche des contacts, un code pour réaliser un prélèvement d’échantillon.

Si le contact à haut risque a eu lieu dans une collectivité (par exemple une école ou une entreprise), le médecin coordinateur de cette collectivité sera responsable pour générer ce code, ont précisé les services du commissaire fédéral Pedro Facon dans un communiqué.

Code par sms aussi pour les voyageurs

Les citoyens qui reviennent d’une zone rouge à l’étranger doivent remplir le Formulaire de localisation du passager (« Passenger Locator Form ») qui évalue le risque encouru.

«S’ils doivent être testés sur la base de leur comportement pendant leur séjour à l’étranger, ils recevront également le code d’activation par SMS. En dehors de ces situations, un médecin généraliste peut bien sûr toujours créer un code d’activation suite à sa propre analyse des risques ou pour les cas où la procédure ne pourrait pas être suivie», précise le texte.

Une plateforme pour les rendez-vous

Ces personnes peuvent utiliser ce code pour se rendre dans un centre de tri et de prélèvement, où l’échantillon est prélevé pour un test PCR, le 7e jour qui suit le jour du dernier contact à haut risque ou après leur retour en Belgique. Pour ce faire, elles peuvent prendre un rendez-vous via l’outil de réservation accessible via www.MaSante.be. Le résultat du test sera également disponible via ce site.

Il est également possible de lier le test au code à 17 chiffres généré par l’app Coronalert, pour les personnes qui utilisent l’application. Ceci garantit que le résultat du test soit également intégré dans l’application, ce qui est nécessaire pour pouvoir informer via Coronalert des personnes repérées comme contacts à haut risque inconnus.