Stéphane Pauwels écope de trente mois avec sursis pour vol et détention de stupéfiant

Belga / B. Doppagne

L’ex-animateur Stéphane Pauwels a écopé d’une peine de 30 mois de prison, assortie d’un sursis de cinq ans, vendredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Il est reconnu co-auteur d’un vol avec violence perpétré à Lasne en mars 2017 et de détention de cocaïne.

Le tribunal a estimé que Farid Hakimi, Mohamed Benaouaune, Jamal Ennif, Stéphane Pauwels et Vanessa Colassin étaient coupables du vol avec violence qui a été commis à Lasne, chez l’ancien compagnon de Colassin en mars 2017.

Pour le tribunal, Stéphane Pauwels savait que les auteurs allaient se payer eux-mêmes. Quant à Vanessa, elle avait remis les clés de la maison et un plan détaillé de la propriété visée, plan qui a été retrouvé chez Farid Hakimi. Le téléphone de ce dernier a borné une antenne situé près de la scène de crime durant seize minutes, la nuit des faits.

Dans son jugement, le tribunal a mis en exergue un comportement primaire dans le chef de Stéphane Pauwels mais aussi du fait qu’il a été dépassé par les évènements, pourtant prévisibles, et des conséquences subies depuis son inculpation. Son ex-compagne, Vanessa Colassin, écope de trois ans avec sursis pour les mêmes faits.

L’ancien animateur de RTL est acquitté pour la tentative d’entrave à l’instruction et pour l’association criminelle.

14 ans de prison pour Hakimi

Farid Hakimi, acquitté pour plus de la moitié des préventions retenues contre lui par le tribunal correctionnel de Charleroi, écope d’une peine de 14 ans de prison. Il est considéré comme le chef d’une association criminelle active dans les vols avec violence dans le milieu stupéfiants et dans le trafic de cocaïne. Il risquait 20 ans.