Des pompiers bruxellois accusés de racisme

Belga / Paul-Henri Verlooy

Les pompiers de Bruxelles sont dans la tourmente après des propos teintés de racisme tenus par deux d’entre eux sur les réseaux sociaux. 

C’est d’abord un prénommé Karel, qui s’est présenté comme faisant partie des pompiers de Bruxelles, qui a publié sur Facebook ce samedi: « Quand même bizarre que les 3 communes où on compte le plus de cas positifs à Bruxelles (+ou- 4800/commune) sont Anderlecht, Molenbeek, Schaerbeek… »

Et c’est un ambulancier du Siamu, un certain Olivier, qui lui a a répondu: « Moi je sais pq et j’espère que les décès y seront plus nombreux. »

Des propos qui ont fait bondir Jamal Ikazban, conseiller communal à Molenbeek et député bruxellois. « Un homme du feu qui espère de nombreux décès dans les communes de Molenbeek, Anderlecht et Schaerbeek c’est non seulement inadmissible mais totalement indigne du corps des pompiers #SIAMU! Interpellation sera déposée! », a-t-il publié sur Facebook.

De son côté, le Siamu a dénoncé des « propos inacceptables » et a ajouté qu’« une procédure disciplinaire sera ouverte à l’encontre de ce(s) pompier(s). »