EnjoyPhoenix confie son choix au sujet de la maternité

Ph. Instagram

La YouTubeuse EnjoyPhoenix a souvent dû répondre à des questions au sujet de la maternité depuis son ascension fulgurante grâce aux réseaux sociaux. Âgée de 25 ans, elle a tenu à partager avec les internautes sa position en la matière, afin de mettre fin aux débats, rappelant qu’il ne s’agissait pas d’une obligation en tant que femme. 

Au fil des années, la question « À quand le bébé? » a souvent été posée à EnjoyPhoenix, et elle en a marre. Que cela soit de la part de sa communauté, comme de la part de ses proches, le sujet de la maternité revient sans cesse sur le tapis. Sur Instagram, elle a décidé de clarifier les choses, dans un témoignage engagé.

« Trois ans que je reçois cette question sur les réseaux. Pourtant, il n’y a pas que là que ce questionnement revient. Au cœur même de ma famille, les anciennes générations se demandent pourquoi à 25 ans, je suis toujours sans enfant. Je sais que je ne suis pas la seule, et que beaucoup se reconnaîtront dans mes paroles”, a expliqué Marie Lopez de son vrai nom.

Elle poursuit en expliquant que ce qui la dérange, c’est le fait qu’il s’agit d’un choix et non d’une obligation, précisant que tout le monde ne pouvait pas non plus avoir d’enfants. « La pression qui est mise aux femmes d’enfanter vient aussi du fait que de plus en plus de personnes exploitent leurs grossesses et leurs enfants pour le buzz et les partenariats », a-t-elle écrit. « Un enfant n’est pas un accessoire de mode ou une machine à fric. »

View this post on Instagram

“ À quand le bébé ?” . 3 ans que je reçois cette question sur les réseaux. Pourtant, il n’y a pas que là que ce questionnement revient. Au cœur même de ma famille, les anciennes générations se demandent pourquoi à 25 ans, je suis toujours sans enfants. Je sais que je ne suis pas la seule, et que beaucoup se reconnaîtrons dans mes paroles. . Pourquoi cette question me dérange ? Je vais tenter de le résumer : – Tout le monde ne souhaite pas avoir des enfants. C’est un choix, pas une obligation. – Tout le monde ne PEUX PAS avoir d’enfants. Vous ne savez pas si la personne est en capacité physique de concevoir, peut être même qu’elle essaye depuis des années en vain. La situation économique d’une personne est aussi un facteur déterminant. – Ce n’est pas une finalité ni un but de vie pour tout le monde. “mariage-maison-chien-bébé” une utopie pour beaucoup, mais demandez vous pourquoi vous croyez que c’est la clé du bonheur. Pour ma part, c’est ce que la société veut nous faire croire. Mais le bonheur ne réside pas FORCÉMENT dans ce schéma. – Avec les réseaux, avoir un enfant est devenu un BUSINESS. La pression qui est mise aux femmes d’enfanter vient aussi du fait que de plus en plus de personnes exploitent leurs grossesses et leurs enfants pour le buzz et les partenariats, par conséquent, ce sont des images que l’on voit AU QUOTIDIEN. Un enfant n’est pas un accessoire de mode ou une machine à fric. – Avec qui ? Faut-il encore se sentir bien dans son couple (ou avec soi). . Actuellement j’ai choisi de me concentrer sur MA VIE. Si j’en ai un jour, j’espère que ça se fera par ce que JE l’ai décidé, pas à cause de la pression. Une femme n’est pas une poulinière, elle à le droit de ne pas vouloir d’enfant. Une femme peut ne pas avoir d’instinct maternel, elle peut faire ce qu’elle veut avec son corps, sa carrière, ses envies, sa vie. Une femme n’est pas plus à sa place en étant mère. . Écoutez vos envies avant d’écouter celles des autres, surtout quand il s’agit ou non de donner la vie, avec toutes les responsabilités que ça entraîne. Peut-être que je serais maman un jour, ou peut-être pas, seul l’avenir me le dira 👀 Merci de respecter mon choix 🙏🏻

A post shared by Marie Lopez (@enjoyphoenix) on

La jeune femme se concentre sur elle

La compagne de Henri PFR a finalement confié: « Actuellement j’ai choisi de me concentrer sur ma vie. Si j’en ai un jour, j’espère que ça se fera par ce que JE l’ai décidé, pas à cause de la pression. »

« Écoutez vos envies avant d’écouter celles des autres, surtout quand il s’agit ou non de donner la vie, avec toutes les responsabilités que ça entraîne. Une femme n’est pas une poulinière, elle a le droit de ne pas vouloir d’enfant. Une femme peut ne pas avoir d’instinct maternel, elle peut faire ce qu’elle veut avec son corps, sa carrière, ses envies, sa vie. Une femme n’est pas plus à sa place en étant mère. Peut-être que je serai maman un jour, ou peut-être pas, seul l’avenir me le dira. Merci de respecter mon choix », a-t-elle conclu.

La communauté a salué son geste dans les commentaires et sa publication a attiré plus de 200.000 likes. De nombreuses femmes se sont aussi confiées à ce propos, lançant un véritable débat sociétal en ligne. Voilà une belle façon d’utiliser sa notoriété!

Lire aussi : EnjoyPhoenix dévoile son plus gros cachet