Cinq ans après la fin de sa peine, il réalise qu’il n’a plus rien à faire en prison

Unsplash
Aux Samoa, un homme de 45 ans a passé plus de temps qu’il ne le devait en prison. Lors d’une comparution devant le tribunal, un juge a réalisé que ses peines avaient été additionnées alors qu’elles ne devaient pas l’être. Cette erreur a coûté cinq ans de la vie de ce détenu.
 

Sio Agafili a découvert avec stupeur qu’il aurait dû être relâché depuis cinq ans. Condamné à une peine de sept ans en 2008 à cause d’un cambriolage, il aurait pu sortir après avoir purgé cinq ans. Mais personne ne lui a fait part de cette information.

Par ailleurs, quelques mois après sa condamnation en 2008, il avait récidivé avec un nouveau cambriolage, ce qui lui avait valu cinq ans de prison en plus. Toutefois, ces deux peines ne s’additionnaient pas et il aurait dû passer sept ans en prison. Au moment où il pouvait sortir en 2015, personne ne lui avait indiqué qu’il était à nouveau libre.

Une erreur monumentale

C’est en juin dernier qu’un juge a réalisé l’erreur monumentale de la justice. En effet, Sio Agafili comparaissait devant lui pour une agression présumée lors d’une évasion de masse dans la prison. le juge de la cour suprême s’est immédiatement insurgé du fait qu’il se trouvait encore en prison.