Le Conseil national de sécurité précise les conditions de la nouvelle étape de déconfinement

Belga / O. Hoslet

Sophie Wilmès a détaillé les conditions de la nouvelle étape de déconfinement dès le 1er juillet lors d’une conférence de presse ce mercredi. La question du port du masque obligatoire était très attendue, au même titre que les conditions de réouverture d’une série d’activités pour l’été. 

La phase 4 du déconfinement a avant toute chose été confirmée par Sophie Wilmès. La Première ministre a ensuite commencé par déplorer les événements constatés à la place Flagey samedi passé. « Ces actes engendrent l’incompréhension et la frustration des autres concitoyens », a-t-elle expliqué. Si certains jeunes s’estiment moins vulnérables, Sophie Wilmès a reprécisé qu’ils n’étaient pas invincibles et qu’ils pouvaient toujours transmettre le virus à leurs proches. « Pensez à votre santé et à celle des autres », a-t-elle conclu à ce sujet.

Dès le 1er juillet, les six règles d’or de distanciation sociale seront toujours d’application. La bulle sera élargie à 15 personnes pour les contacts sociaux. « Cela peut paraître peu, mais nous faisons notre possible compte tenu des circonstances », explique Sophie Wilmès.

De nombreux lieux rouverts

Les piscines, centres de bien-être, les cinémas, les théatres, les casinos, les salles de fête et autres lieux d’activités diverses pourront rouvrir, s’ils respectent les règles de distanciation sociale et celles précédemment dictées à l’horeca pour la réouvertures. Les  boîtes de nuit et autres événements de masse ne sont toujours pas autorisés. La Sophie Wilmès a confirmé que des mesures de soutien seront prévues pour les secteurs les plus touchés.

En ce qui concerne les publics présents, des mesures structurelles seront communiquées par les autorités dans les prochains jours. Les événements plus ponctuels pourront accueillir 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur, si les règles sont respectées. Ces capacités seront réévaluées début août, pouvant passer à 400 personnes à l’intérieur et 800 personnes en extérieur, en fonction de l’évolution de la situation. Ces limites seront aussi valides en ce qui concerne les manifestations, qui doivent toujours bénéficier d’une autorisation locale des autorités.

Des protocoles assouplis

Par ailleurs, le CNS a décidé s’assouplir certains protocoles. Dans les magasins, vous pourrez faire vos courses avec une personne de votre bulle durant plus d’une demi-heure. Dans les marchés, il n’y aura plus de limitation pour le nombre de stands autorisés. Sophie Wilmès a précisé que la Belgique n’était pas à l’abri d’un rebond et devait rester vigilante. Des procédures sont élaborées en ce moment si une rechute devait avoir lieu.

Pour ce qui est de la Fête nationale, elle sera célébrée mais servira aussi d’hommage aux victimes du Covid-19 et au personnel soignant. Le défilé militaire et civile prendra une autre forme qu’habituellement et il n’y aura pas de feux d’artifices. Des prestations artistiques seront prévues pour mettre notre pays en lumière.

Les prévisions à plus long terme prévoient que le système scolaire reprenne en fonction d’un code couleur qui est mis en place par le CNS. Ces détails seront livrés lors d’une conférence de presse séparée pouvant survenir plus tard dans la journée.

« L’été sera différent car le virus est toujours présent parmi nous. J’aimerais vous inviter à la prudence. Profitez de ces moments et de la liberté que l’on retrouve, après ces moments éprouvants. Continuez à prendre soin de vous et des autres », a conclu Sophie Wilmès