Le vaccin, seule solution durable contre le nouveau coronavirus

AFP / T. Savary

Invité dans une émission de Radio 1, le virologue Marc van Ranst a rappelé que le développement d’un vaccin était le seul moyen de se débarrasser durablement du nouveau coronavirus.

Mardi, le virologue Marc van Ranst était l’invité de l’émission « De Ochtend » sur Radio 1. L’occasion pour lui de répondre à plusieurs questions sur le coronavirus. Notamment sur les chances qu’ont les personnes guéries d’attraper de nouveau le virus. Et selon le virologue, la protection des anticorps créés pour lutter contre le coronavirus n’est pas permanente, à l’instar de la grippe.

« Si vous avez eu la grippe, vous serez encore protégé contre le virus l’année suivante, et peut-être même celle d’après. Mais après cela, vous pourrez de nouveau l’attraper », explique Marc van Ranst. Surtout que, comme pour la grippe, la population reste également sensible à d’éventuelles variations et mutations du virus.

Le vaccin comme seul remède

Toujours selon le virologue, il y a donc beaucoup de chances que le nouveau coronavirus revienne dans le futur, même s’il a entre-temps disparu. « Ces virus sont connus pour être saisonniers. Cela signifie qu’ils apparaissent chaque année à la même saison. On le voit aussi avec les quatre autres coronavirus, qui provoquent plutôt des rhumes ». La seule chance de se débarrasser pour de bon du virus est donc de développer un vaccin pour Marc van Ranst. Une démarche qui devrait prendre encore un an.

Belga / B. Doppagne