Un masque de plongée Decathlon transformé en appareil respiratoire

Ph. Twitter

Une entreprise d’impression en trois dimensions a collaboré avec Decathlon et des médecins italiens pour lutter contre le manque de respirateurs.

En Italie, des masques de plongée de la marque Decathlon ont trouvé une seconde vie. Dans un hôpital de la province de Brescia, en Lombardie, le Dr Renato Favero a en effet testé avec succès un masque respiratoire d’urgence adapté d’un masque de plongée de chez Decathlon, comme le rapporte le Corriere Della Sera.

Pour ce faire, les médecins ont donc travaillé avec Decathlon, mais également avec la société Isinnova, spécialisée dans l’impression en trois dimensions. « Nous avons analysé la proposition avec le médecin et nous avons conclu que le masque Decathlon Easybreath était celui qui correspondait le mieux à nos besoins, car il est très répandu. Et Decathlon nous a dit qu’ils en avaient des milliers en stock », explique Alessandro Coraioli, ingénieur chez Isinnova.

Un prototype gratuit

Avec l’aide de ses collègues, il a mis au point les accessoires pour connecter les masques aux accessoires respiratoires standards de l’hôpital et un prototype a rapidement été créé. « Un important élan de solidarité s’est créé autour de cette initiative », explique Cristian Fracassi, PDG de l’entreprise. Car si la pièce a été brevetée, elle peut être utilisée gratuitement. « Notre intention est que tous les hôpitaux dans le besoin puissent en bénéficier », concluent les créateurs. « Nous n’avons pas l’intention d’en tirer profit ».

Le nombre de personnes tuées par le coronavirus est reparti hier à la hausse en Italie après deux jours de baisse, avec 743 morts, mais la contagion semble confirmer son ralentissement, selon le bilan de la protection civile. Avec plus de 6.800 morts, la péninsule est le pays le plus cruellement frappé par la pandémie.