Atteint du coronavirus, un prêtre italien donne son respirateur à un malade plus jeune et décède

Ph. Twitter

Un prêtre de 72 ans contaminé par le coronavirus a perdu la vie après avoir donné son respirateur à une personne plus jeune et qui avait plus de chances de survivre.

Il s’appelait Giuseppe Berardelli. Il y a quelques jours, ce prêtre de 72 ans est décédé du coronavirus dans un hôpital de Lombardie. Pourtant, M. Berardelli aurait peut-être pu guérir de la maladie. Après avoir été diagnostiqué du coronavirus, il avait en effet reçu un respirateur de la part de paroissiens préoccupés par sa santé.

Des problèmes de santé

Mais n’écoutant que son grand cœur, M. Berardelli a décidé de donner son respirateur à un autre malade, plus jeune et avec des meilleures chances de survie, rapportent les presses italiennes et britanniques. D’après le magazine Araberara, le prêtre avait d’autres problèmes de santé pour lesquels il avait été hospitalisé l’année dernière. On ne connaît par contre pas l’identité du malade qui a reçu le respirateur.

« C’était une personne simple et directe, d’une grande gentillesse et d’une grande serviabilité envers tout le monde, croyants et non-croyants », a déclaré à Araberara Giuseppe Imberti, maire de Casnigo, la ville d’où venait le prêtre.