Depuis la Finlande, on lui restitue une bague perdue aux Etats-Unis en 1973

Ph. Twitter

À l’âge de 63 ans, Debra McKenna ne s’attendait pas à un jour revoir la couleur saphir de la bague qu’elle avait reçue, puis perdue en 1973. 47 ans plus tard, un Finnois a tenté de retrouver le ou la propriétaire de cette bague trouvée dans un parc forestier, et est par miracle retombé sur cette Américaine. 

Cette histoire incroyable débute en 1973, lorsque Debra McKenna reçoit la chevalière de son compagnon Shawn, car il s’en va à l’université. Celui-ci veut qu’elle garde un souvenir de lui et lui confie donc le précieux objet, marqué de ses initiales et du nom de leur établissement scolaire. Malheureusement, la jeune femme l’égare peu de temps après dans un magasin de Portland, alors qu’elle se lave les mains aux toilettes.

Un bijou qui traverse l’Atlantique

Malgré un mot laissé dans l’établissement, Debra perd la trace du bijou qu’elle pensait ne jamais retrouver. Quelques décennies plus tard, c’est pourtant en Finlande qu’un chasseur de métaux, Marko Saarinen, le retrouve dans la forêt de Kaarine, au sud-ouest de la Finlande. Intrigué par sa trouvaille, il cherche à retrouver son origine à l’aide des inscriptions qui s’y trouvent: « Morse High School – 1973 – SM ». Sans trop de difficulté, il tombe sur le lycée de San Diego et contacte l’association des anciens élèves de l’école pour rendre l’objet à son propriétaire.

Un souvenir irremplaçable

Debra McKenna, 63 ans, a finalement reçu le précieux bien par colis postal dans sa boîte aux lettres la semaine passée. C’est d’ailleurs un bijou d’autant plus précieux que Shawn, qui est devenu son mari, est décédé en 2017: « C’est émouvant de constater qu’il existe encore des personnes honnêtes sur Terre », a-t-elle indiqué à un journal local. Si l’on ne saura sans doute jamais comment cette bague a traversé l’Atlantique pour finir au fond d’une forêt finlandaise, Debra est désormais heureuse d’avoir retrouvé ce beau souvenir de son mari décédé.