Surprise sur la plage, des milliers de poisons pénis s’échouent

David Ford

« C’est sûrement la chose la plus étrange que vous verrez aujourd’hui », annonce le Bay Nature Magazine, en dévoilant les clichés d’une plage en Californie, recouverte de milliers de « poissons pénis » échoués.

Peu après qu’une forte tempête avait frappé la côte ouest, David Ford est parti se promener à Drakes Beach, l’une de ses balades favorites. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il aperçut, sur trois kilomètres, des milliers de créatures étranges échouées sur la plage. Des goélands s’en faisaient un festin. « Ils avaient tellement mangé qu’ils ne tenaient plus debout », lance David Ford à Motherboard.

Ces espèces de gros vers échoués par milliers (longs de près de 20 cm, roses, arrondis, avec une saillie à l’une des extrémités) donnaient l’impression que la plage était envahie… de pénis.

 

David Ford
CC – Rebecca Johnson / INaturalist

Dévoilés par la tempête

Ces vers marins [Urechis caupo] sont d’ailleurs familièrement surnommés les « poissons-pénis ». Cette espèce vit sous les sables des vasières, dans des terriers en forme de U, explique Ivan Parr, biologiste, dans le Bay Nature Magazine.

Qu’est-ce qui explique alors cet échouage massif ? Le spécialiste indique que ces poissons pénis sont souvent rejetés sur le rivage en cas de fortes tempêtes, comme la Californie venait d’en connaître. « Les fortes tempêtes sont capables d’assiéger l’estran, brisant les sédiments et laissant ce qu’ils contiennent s’échouer sur la plage », détaille le biologiste.

« Est-ce que ces tempêtes auront un impact à long terme sur ces gros vers? Pour autant que je sache, il n’y a aucun programme qui recense ces vers. Toutefois, vous pouvez aider à les surveiller, tout comme d’autres espèces, grâce à la science citoyenne, en rapportant les échouages massifs, en notant où et quand ils ont lieu, et le nombre approximatif de vers échoués ».