Ce « cadeau de mariage » qui a ruiné la journée de ce couple belge

Het Laatste Nieuws via Facebook

Quelques heures seulement après s’être dit « oui », deux jeunes mariés se sont retrouvés complètement abasourdis en découvrant leur maison « redécorée » par un inconnu.

Ce qui devait être la plus belle journée de leur vie a viré au chaos. Kimberly et Jonas se sont dit « oui » ce samedi. En rentrant chez eux après la fête, ils sont rapidement passés de l’euphorie à la stupéfaction et à l’inquiétude.

Au retour de leur mariage, ce couple de trentenaires a découvert leur maison de Waarschoot, à Lievegem (Flandre Orientale) « redécorée » de haut en bas.

Ph. Facebook /
Rudy De Kesel‎

Scène de chaos

Surpris, ils se sont retrouvés dans leur maison remplie de… papiers déchiquetés. Des placards à la cage d’escaliers, en passant par la douche et jusque dans le pain, il y en avait partout.

Seuls la chambre des enfants et leur salle de jeux ont été épargnées. Il aura fallu plus de sept heures de nettoyage et de rangement pour tout et remettre en ordre… avec l’aide d’une vingtaine de personnes.

Qui diable a donc bien pu s’introduire dans leur domicile pour jouer ce mauvais tour ? Serait-ce une mauvaise blague de l’un des invités ? C’est d’abord ce que Kimberly et Jonas ont cru. Sous le choc, tous leurs amis ont fermement démenti être à l’origine de ce capharnaüm.

Un intrus

C’est grâce à un voisin qu’ils ont finalement pu en avoir le cœur net. En effet, alerté par une agitation suspecte, celui-ci a photographié un homme s’affairant autour de la maison durant la soirée. « Il avait des sacs poubelles pleins et se déplaçait en Dodge Ram », précise Kimberly au quotidien Het Laatste Nieuws. Pourtant, malgré les photos, personne ne semble le reconnaître.

« Je ne me sens plus en sécurité chez moi » s’inquiète la jeune mariée. Le couple avait pourtant laissé la maison entièrement verrouillée et avait pris soin de confier la clef à un ami en qui ils ont « 100% confiance ».

De plus, « toutes les serrures avaient été remplacées en février. Et pour faire un double des clefs, un code est nécessaire », détaille Kimberly, qui ne comprend toujours pas comment cela a bien pu se produire. « Mais qu’avons-nous bien pu faire de mal ? » se désole, en pleurs, la jeune mariée.

La police a été alertée et est à la recherche de l’intrus. Le couple s’apprête à porter plainte.